Post-inondations: Port-Louis porte plainte contre le PTr pour fausses nouvelles

Avec le soutien de

Le lord-maire, Aslam Hossenally et le secrétaire de la ville, Jean-François Dorestan, ont porté plainte contre Patrick Assirvaden et Abdullah Hossen. Ils qualifient les accusations des rouges suite aux inondations meurtrières du 30 mars de mensongères.
 

La plainte pour «diffusing false and malicious news»a été enregistrée au poste de police de Pope Hennessy, dans la soirée de lundi, 15 avril. Le lord-maire et le secrétaire de la ville accusent le président et le porte-parole du Parti travailliste (PTr) d’avoir induit le public en erreur. Dans leur plainte ils récusent les déclarations de Patrick Assirvaden et d’Abdullah Hossen qui rejettent entièrement la responsabilité des conséquences dramatiques des inondations du 30 mars sur la nouvelle administration de la capitale.
 

Abdullah Hossen avait, en effet déclaré, lors de la conférence de presse du PTr, samedi 13 avril, que le conseil municipal de Port-Louis avait dépensé quelques Rs 2,6 millions en voyage et «manger-boire», depuis leur arrivée au pouvoir en décembre 2012, alors que seulement Rs 122 000 avait été consacrée aux drains. Affirmation que réfute le lord-maire. Il soutient qu’Abdoollah Hossen fait un amalgame dangereux et présente des chiffres erronés au public.

«Abdullah Hossen comptabilise consciemment les allocations que la municipalité a distribuées aux associations religieuses à l’occasion des différentes fêtes telles que le Yaun-Un-Nabi, la fête du printemps, le Cavadee, le Mahashivaratree et le carême chrétien avec un voyage qui a coûté Rs 100 000. Est-ce que ce sont les dépenses faites à l’occasion des fêtes religieuses qu’il associe à du «manger-boire». En attendant que l’enquête aboutisse, je laisse à la population de tirer ses propres conclusions», fait ressortir Aslam Hossenally.

Il affirme que le président du PTr avait soutenu ses propos et fait des déclarations similaires lors de la conférence de presse de samedi dernier.

Abdullah Hossen avait, lui, réclamé la démission du lord-maire après avoir formulé ces accusations.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires