Post-inondations: Le Parti travailliste rejette l’idée d’une commission d’enquête

Avec le soutien de

Le directeur de communication du Parti travailliste (PTr), Abdullah Hossen, affirme que les enquêtes, initiées à différents niveaux, devront permettre de situer les responsabilités dans les inondations meurtrières du 30 mars dernier.

Adbullah Hossen a animé, seul, la conférence de presse du PTr, ce samedi 20 avril 2013. L’objectif était de répondre aux critiques du conseil municipal de Port-Louis visant le gouvernement central. Depuis les inondations qui ont fait onze morts à Port-Louis, le 30 mars 2013, la nouvelle administration de la ville de Port-Louis et le gouvernement s’accusent mutuellement de négligence.

Le Lord-maire insiste, lui, sur l’institution d’une commission d’enquête afin de faire la lumière sur les nombreuses zones d’ombres entourant les inondations qui ont, particulièrement, touché le centre-ville, la place d’armes et le front de mer.

Même s’il admet qu’il y effectivement urgence à identifier les causes de ces inondations afin d’y apporter des solutions, Abdullah Hossen affirme qu’il faut attendre. Attendre les rapports d’enquête soient soumis au Directeur des poursuites publiques, à partir de là, lancé une enquête judiciaire.

«Il faut laisser fonctionner les institutions. Nous ne pouvons faire quelques en parallèle qui pourrait, par la suite, remettre en question l’intégrité de nos institutions, Il n’y aura aucune ingérence», affirme Abdullah Hossen.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires