Police : Des véhicules non conformes modifiés au coût de Rs 8,1 millions

Avec le soutien de

La police ne respecte pas elle-même les procédures d’achat de véhicules. Un soumissionnaire non invité à un appel d’offres a décroché un contrat et les Casernes centrales ont dû casquer pour des modifications, les véhicules achetés n’étant pas conformes.

La police porte encore un bonnet d’âne en terme de dépenses inutiles. Ainsi, en décembre 2009, elle a fait l’acquisition de 48 véhicules pour un montant total de Rs 36,7 millions. Lors de l’achat, une vingtaine de fournisseurs potentiels ont été invités à soumettre leur offre.

La procédure n’a cependant pas été respectée. Un fournisseur qui n''''a pas été invité à l’exercice a soumis une offre et a été choisi pour fournir 22 véhicules pour un montant de Rs 15,3 millions.

Le rapport de l’Audit indique que treize véhicules n’ayant pas les caractéristiques appropriées ont dû subir certaines modifications pour répondre aux besoins de la police. Coût de l’opération : Rs 8,1 millions. Des grilles de protection, ainsi que des bâches, ont dû y être installées sur les rendre opérationnels.

Les Casernes centrales expliquent que l’offre du concessionnaire non sollicité a été considérée au vu d’un précédent exercice d''appel d''offres. « Aucune offre intruse sera désormais acceptée », promettent-elles

Le directeur de l’Audit avance aussi que les procédures quant à l’appel d’offres pour l’entretien des véhicules de police n’ont pas été respectées. Une somme de Rs 95,8 millions, représentant 70 % de la somme totale déboursée pour cet exercice, ont été déboursées pour des réparations majeures. « Cependant, cette opération n’était pas comprise dans l’appel d’offres », écrit le directeur de l’Audit.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires