PNQ : Ramgoolam interrogé sur le jugement de l''ONU quant à la déclaration ethnique

Avec le soutien de

La Private Notice Question de ce mardi 23 octobre sera axée sur le jugement du comité des droits humains des Nations unies en faveur de Rezistans ek Alternativ et la réforme électorale.

Le leader de l’opposition revient à la charge sur la question de réforme électorale pour cette première PNQ marquant la reprise des travaux parlementaires. C’est après plus de trois mois de vacances parlementaires au cours desquelles les séances de « koz koze » avaient repris entre le Mouvement militant mauricien (MMM) et le Parti travailliste (PTr) que Paul Bérenger demandera à Navin Ramgoolam de dévoiler officiellement sa position.

Le Premier ministre devra d’abord justifier la position de l’Etat devant le Comité des droits humains des Nations unies. Paul Bérenger veut savoir pourquoi le gouvernement n’a pas été capable de fournir une explication adéquate sur la non-classification ethno-communautariste dans le recensement national depuis 1972.

Le leader de l’opposition cherchera ensuite à savoir si le comité des Nations unies a été mis au courant des initiatives que compte entreprendre le gouvernement pour se conformer au jugement rendu en faveur de Rezistans ek Alternativ.

En troisième partie de la PNQ, le chef du gouvernement sera invité à dévoiler son calendrier quant au projet de réforme électorale.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires