PNQ : Paul Bérenger interpelle le Premier ministre sur la loi de la déclaration des avoirs

Avec le soutien de

La Private Notice Question sera axée, ce mardi 31 mai, sur la loi régissant la déclaration des avoirs des élus de la République. Navin Ramgoolam sera invité à se prononcer sur la possibilité d’étendre cette obligation aux commis de l’Etat.

Dans un premier temps, Paul Bérenger demandera au Premier ministre si la commission anti-corruption (ICAC) a veillé à ce que les déclarations des avoirs des députés et de leurs proches soient déposées à l’Assemblée nationale.

La loi prévoit, en effet, que les membres du Parlement fassent une déclaration à l’ICAC, qui contiendrait une liste exhaustive des possessions et des dettes des élus et des membres de leurs familles. La commission doit ensuite déposer ces documents à l’Assemblée nationale.

Le leader de l’opposition veut savoir si cet exercice a été effectué selon les provisions légales. Au cas contraire, le chef du gouvernement devra s’expliquer sur ce manquement.

Paul Bérenger reviendra, par la suite, sur la possibilité que cette obligation soit étendue aux hauts cadres de la fonction publique. La question a déjà été soulevée au Parlement il y a deux semaines. C’était lors de la PNQ du mardi 17 mai et qui avait trait aux activités, à titre privé, du directeur des Valuation and Real Estate and Consultancy Services.

Ce dernier a été arrêté par la commission anti-corruption et libéré sous caution dans le cadre de l’enquête sur l’achat par l’Etat de la clinique MedPoint au coût de Rs 144,7 millions.

Des graves allégations de conflits d’intérêt avaient été émises à son encontre au Parlement lors de la PNQ qui lui a été consacrée. Lors de la séance des questions supplémentaires, faisant suite à cette PNQ, le Whip de l’opposition avait déjà suggéré au ministre de Finances de promulguer les règlements nécessaires pour imposer la déclaration de leurs avoirs aux hauts fonctionnaires.

« Si ce n’est pas le cas et si cet aspect n’est pas couvert par la loi, c’est une très bonne suggestion et du côté du gouvernement, nous examinerons cette possibilité », avait répondu Pravind Jugnauth.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires