PNQ : Navin Ramgoolam défend l’«intégrité» du judicaire

Avec le soutien de

Le Premier ministre s’est fait l’avocat du judiciaire au parlement mardi 16 juillet en répondant à la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’Opposition, Alan Ganoo, dans la foulée des arrestations d’auxiliaire de justice pour falsification présumée de documents.

Le Premier ministre Navin Ramgoolam a d’emblée soutenu que  cette affaire «ne met pas en cause l’intégrité et l’autorité des juges». Il a fait comprendre que l’arrestation de quelques officiels de la cour ne veut pas dire que la justice est corrompue. Il se fait aussi porte-parole de la profession légale en affirmant qu’il voue une confiance absolue dans l’impartialité du judiciaire.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires