PNQ: le gouvernement n’a pas l’intention d’amender le Borrowers’ Protection Act

Avec le soutien de

Répondant à la Private Notice Question de Paul Bérenger, portant sur la vente à la barre, le ministre des Finances, Rama Sithanen a confirmé le fait que le gouvernement n’a pas l’intention d’amender le Borrowers’ Protection Act.

Le ministre des Finances estime que cette loi est suffisamment efficace pour protéger les emprunteurs. Répondant à Paul Bérenger, Rama Sithanen explique qu’il y a eu 103 cas enregistrés par le Sales By Levy Solidarity Fund. De ces 103 cas, seulement 37 sont éligibles pour une compensation financière. Seize ont déjà bénéficié d’une aide à hauteur de Rs 6 millions. Les autres sont en attente. Dans certains cas, les familles doivent décider si elles vont racheter leurs anciennes maisons ou faire l’acquisition de nouvelles demeures.

Hormis ces 37 cas, il y a plusieurs raisons pour lesquelles les autres ne recevront pas d’aides. Dont le fait que leurs propriétés aient été vendues après saisie ou perte de terrain ou encore la mise en avant que n’intervienne le processus de sales by levy.

Rama Sithanen assure que le gouvernement tient à cœur ce problème. «Nous compatissons avec les victimes et condamnons ces personnes qui ont profité de la complexité du système légal et financier pour abuser de ces victimes», dit-il, en ce sens. Il soutient également que le gouvernement est prêt à aider toutes les victimes mais qu’il faut que ces dernières soient éligibles. Ceux qui ne répondent pas aux critères d’éligibilité pourront toujours avoir recours au National Solidarity Fund.

Le ministre des Finances informe aussi la Chambre que de nouveaux cas sont enregistrés par le Sales By Levy Solidarity Fund. Ceux-ci s’élèvent à quelque 200.

Invité par Paul Bérenger à donner les noms des familles bénéficiaires de l’aide de l’Etat jusqu’ici, Rama Sithanen précise qu’il ne peut révéler ces noms car cela portera atteinte à la vie privée des gens. Pour lui, c’est un sujet trop sensible et émotionnel pour divulguer des noms. Par contre, il est prêt à révéler le montant alloué à chaque famille sans mentionner les noms.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires