PNQ : Le Dr Rajen Gunnessee interdit de pratique après deux décès liés à la lipposuccion

Avec le soutien de

Le chirurgien esthétique Rajen Gunnesse fait officiellement l’objet d’une interdiction de pratiquer des interventions dans les cliniques privées. Toutefois, le ministre de la Santé, Lormesh Bundhoo, dit ne pas pouvoir donner la garantie que cette interdiction est effective. (Photo: La Clinique du Nord ou le Dr Gunessee a exercé).

La Private Notice Question (PNQ) de ce jeudi 17 novembre a permis de révéler que deux des patients du Dr Rajen Gunnessee, consultant en chirurgie plastique et réparatrice, sont décédés suite à une liposuccion. Paul Bérenger voulait savoir du ministre de la Santé si des cas de complications ayant entraîné la mort de patients avaient été enregistrés par son ministère suite à des interventions de liposuccion.

Le ministre Lormesh Bundhoo a répondu que jusqu’ici, deux cas mortels sont connus. Le premier concerne une jeune femme de 22 ans décédée en novembre 2006. La cause officielle de la mort est la septicémie. Cause identique pour la seconde victime qui a rendu l’âme en février de l’année dernière. Dans les deux cas c’est le même médecin qui a pratiqué l’intervention, dans les locaux de la Clinique du Nord, à Baie-du-Tombeau.

C’est suite à ce deuxième drame que le ministère de la Santé a exigé une enquête approfondie de la part du Medical Council ainsi qu’une suspension des activités professionnelles du Dr Gunnessee en attendant les conclusions de l’enquête. Les deux recommandations ont été prises par le directeur des Services de santé de l’Etat à l’ordre de médecins.

Toutefois, Lormesh Bundhoo n’a pas pu donner de garantie que la deuxième recommandation a été effectivement mise en pratique. « Je présume qu’il ne pratique plus », a-t-il répondu à une question supplémentaire du leader de l’opposition.
Par ailleurs, le ministre de la Santé a précisé que ce genre d’intervention chirurgicale n’est pas pratiqué dans les hôpitaux publics, mais uniquement dans les cliniques privées. Ainsi, de 2005 à ce jour, pas moins de 57 liposuccions ont été pratiquées dans quatre cliniques privées.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires