PMXD/MR: A la reconquête de Curepipe

Avec le soutien de

Xavier-Luc Duval et Rama Valayden vont consacrer leurs efforts pour refaire de Curepipe une bastion, comme elle l’a été au temps de Gaëtan Duval.

Ces deux leaders profiteront de l’inauguration du nouveau quartier général du Parti Mauricien Xavier Duval (PMXD)/Mouvement Républicain (MR), qui aura lieu ce vendredi 23 janvier à la rue Georges Guibert, Curepipe, pour lancer leur offensive.

Ce n’est pas le hasard qui a poussé le PMXD/MR à installer son quartier général à Curepipe. Il s’agit ici d’une manœuvre stratégique visant à rallier tous les anciens partisans du Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD) qui, à un moment ou un autre, sont devenus plus volatiles.

Curepipe est une ville importante pour Xavier-Luc Duval et l’ombre de son père et du PMSD d’antan plane encore sur cette ville. Beaucoup d’anciens partisans de feu Sir Gaëtan Duval (SGD) se sont éloignés de la politique. Car, certains ne voient pas en Maurice Allet le successeur légitime de SGD. «Le PMSD a perdu du poids sous son leadership. C’est pour cette raison que nous avons cessé de croire en ce parti», confie un ancien «Joe».

Aujourd’hui, Xavier-Luc Duval, aidé du remuant Rama Valayden, est de retour à Curepipe. Il a déjà placé ses hommes sur le terrain. Michaël Sik Yuen, le nouveau maire de Curepipe, est un fidèle lieutenant du leader du PMXD. Il en est de même pour Serge Arlanda, dont la mission est de ramener tous les anciens «Joe» au bercail.

Xavier-Luc Duval a pendant longtemps désiré le leadership du PMSD, l’héritage de SGD. Mais, ce n’est pas demain la veille que Maurice Allet lâchera les rênes du coq. Il s’accroche et compte bien demeurer le leader du PMSD, du moins jusqu’aux prochaines élections générales.

Mais une chose est sûre, le PMSD a perdu de la valeur sur l’échiquier politique et fait figure de petite poucet au sein de l’alliance composée du Mouvement Mauricien Militant (MMM) et de l’Union Nationale (UN). Il n’y a qu’à voir le nombre de tickets qui lui est accordé. Sans oublier le fait que Joe Lesjongard pourrait bientôt lui faire de l’ombre. Maurice Allet n’a plus de pouvoir de marchandage et est résolu à tout accepter du moment qu’il en tire avantage.

Qui voudrait d’un PMSD dans le déclin? Sûrement pas Xavier-Luc Duval, qui doit lui aussi faire l’étalage de toute sa puissance pour demeurer en position de force au sein de l’Alliance Sociale. Même s’il est également vrai que récupérer l’emblème du parti de son père serait un coup magistral.

En attendant cette éventualité, Curepipe est l’occasion pour lui de démontrer le potentiel de son parti. Ses lieutenants ratissent déjà le terrain et se positionnent dans des endroits stratégiques en attendant les élections.

&nbsp


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires