PMSD : «L’affaire Sik Yuen est derrière nous»

Avec le soutien de

Entre Michael Sik Yuen (à g.) et Xavier Duval, l’heure est à la détente

Le long bras de fer entre le ministre du Tourisme, Michael Sik Yuen, et son parti, le Parti mauricien social démocrate (PMSD), a pris fin sur une note d’apaisement. Le bureau politique des bleus a décidé de «tourner la page».

«Le leader du parti, Xavier Duval, a démarré notre réunion politique de ce matin en disant que l’affaire Michael Sik Yuen est du passé. La page est tournée », a déclaré à l’express, ce samedi 15 juin, le secrétaire général du PMSD, le Dr. Mamad Kodabaccus.

Les membres du bureau politique des bleus se sont réunis ce matin au siège du parti, Astor Court, Port-Louis. Cette décision, selon Mamad Kodabaccus, est un ouf de soulagement pour le parti. «Cette affaire nous a minés. Elle est derrière nous. Désormais, tout le monde se concentre sur l’organisation du congrès de l’aile jeune du parti, le 6 juillet, au centre de conférence Swami Vivekananda», devait ajouter le secrétaire général du parti.

Le bras de fer entre Michael Sik Yuen a duré près de cinq mois. C’est la révocation de Robert Desvaux, le président de la Mauritius Tourism Promotion Authority, par Michael Sik Yuen qui a été la source de ce conflit chez les bleus. Au plus fort de l’affaire, Xavier Duval a demandé à Michael Sik Yuen à démissionner du gouvernement. Michael Sik Yuen, à son tour, boudait les activités du parti.  

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires