Plusieurs écoles primaires en voie de fermeture

Avec le soutien de

Le ministère de l’Education envisage la fermeture de plusieurs écoles primaires qui pourront être transformées en centre de formation ou en bureaux. La raison : nombreux d’entre elles sont boudées par les parents.

Le nombre d’élèves diminue au fur et à mesure au sein de ces établissements scolaires. Parmi, l’école primaire Noé Nemorin, à Trou-aux-Biches, celle d’Allée Brillant, l’école R.Bundhun à Bois d’Oiseaux, l’école Mount Ory à Moka ou encore la Verdun Government School… A titre d’exemple, l’école primaire Noé Nemorin qui compte un total de 36 élèves a, cette année, accueilli qu’un seul élève en Std 1.

Un boutiquier dans la région de Trou-aux-Biches, indique à l’express que «bann zenfan al plis lekol Triolet. Ena pli bon lekol laba». D’autres habitants laissent, eux, entendre que les «gens qui ont de l’argent» envoient leurs enfants dans des écoles privées ou dans des star schools de la capitale.

L’école primaire d’Allée Brillant compte, elle, une quarantaine d’élèves seulement. Et depuis un an déjà, elle n’accueille plus d’élèves en Std I. Vinod Seegum, président de la Government Teachers’ Union (GTU), estime que les parents ont tendance à copier leurs voisins. «S’ils voient que les habitants n’envoient pas une école en particulier, ils ne vont pas le faire. C’est un cercle vicieux», dit-il. Le syndicaliste ajoute que souvent, les élèves ayant fréquenté ces écoles changent d’établissements, arrivés en Std IV. «Les transferts se font facilement au niveau du ministère de l’Education», explique ce dernier.

Du côté du ministère de l’Education, l’on indique que la fermeture de l’école primaire Néo Nemorin est envisagée, ainsi que les autres écoles concernées. Au niveau du Catchment Area, l’on indique, toutefois, que cela concerne uniquement 40 écoles «in high demand» et qu’elles ne sont pas forcément concernées.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés