A Plaine-Verte : Le PTr dénonce la politique qu’il estime « infecte » de l’opposition

Avec le soutien de

Les orateurs qui ont participé au congrès de l’alliance gouvernementale, le vendredi 27 avril 2012, à Plaine-Verte, ont longuement critiqué la politique, disent-ils, « infectes » de l’opposition.

Les représentants du Parti Travailliste et du Parti Mauricien Socialiste Démocrate (PMSD) des circonscriptions No. 1 à 4, ont tenu un congrès de mobilisation, ce vendredi 27 avril, à Plaine-Verte, en marge du rassemblement du 1er mai de l’alliance gouvernementale, à Vacoas.

Ils ont été de nombreux orateurs à dénoncer la ligne politique de l’alliance MSM/MMM face à une assistance d’environ 1 000 personnes.

Le vice-Premier ministre, Rashid Beebeejaun, a clôturé ce congrès avec un discours principalement axé sur l’atmosphère politique actuelle. « Nous disons non à cette façon de faire de la politique. L’opposition essaye non seulement de déstabiliser le gouvernement, mais il déstabilise également le pays », a déclaré Rashid Beebeejaun. Ce dernier estime que l’attitude de l’alliance MSM/MMM fera fuir les investisseurs et freiner le développement du pays.

Le ministre du Travail, Shakeel Mohamed, n’a pas été tendre à l’encontre du leader de l’opposition, qualifiant celui-ci de menteur. Le député de la circonscription no 3 réclame ainsi des excuses de la part de à Paul Bérenger au sujet du dîner qu’il affirme dit avoir payé à l’hôtel Le St Géran. « Selon Paul Bérenger, j’ai dîné dans ce restaurant gratuitement. Et depuis que la direction de l’hôtel a clarifié les choses, l’on n’entend plus le leader du MMM », a martelé le ministre.

Ce dernier s’est également élevé contre des rumeurs à l’effet qu’il aurait été arrêté et maintenu en cellule, en Malaisie, tout récemment. « En manque d’arguments politiques, l’on invente des histoires », s’indigne Shakeel Mohamed.

Pour le ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell, sir Anerood Jugnauth a soumis sa démission à la Présidence de la République pour créer une psychose dans le pays. « La politique n’a jamais été aussi infecte depuis la concrétisation de l’alliance MSM/MMM », a-t-il soutenu.

Sylvio Tang, Asraf Dulull, Kalyanee Juggoo, Abdullah Hossen, Mamade Khodabaccus, Abu Kasenally et Mireille Martin ont également pris la parole.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires