Plaine-Magnien : le canal devenu lac

Avec le soutien de

A Cité Balance, le niveau d’eau de ce canal n’a cessé d’augmenter depuis les fortes pluies de mars, mettant en danger les habitants.

Le niveau d’eau du canal n’a cessé d’augmenter. Idem en ce qui concerne l’inquiétude des habitants de la Cité Balance, à Plaine-Magnien.

Depuis les fortes pluies de mars, indiquent ces derniers, le canal qui traverse ce quartier et qui sert à évacuer l’eau de pluie, a connu une importante hausse. Résultat : l’eau l’a complètement recouvert, y compris un petit pont qui relie les deux côtés du canal. Ce qui confère à ce dernier des allures de lac.

Si Sendy Martin concède qu’en temps normal, l’eau y circule assez bien, elle précise toutefois que «cellecireste bloquée à ce niveauà chaque fois qu’il y a beaucoupde pluie». Au détriment de sa maison et de celles de ses voisins, qui se sont retrouvées, à plusieurs reprises, submergées.

MANQUE D’ENTRETIEN

Pour l’heure, les habitants sont unanimes : c’est le manque d’entretien du canal qui serait à l’origine de cette accumulation d’eau. Selon eux, il serait probablement obstrué quelque part. Ils affirment qu’ils ont même dû payer des excavateurs pour faciliter la circulation de l’eau.

Mais, «c’est la première fois qu’elle reste accumulée aussi longtemps et qu’elle continue de monter», renchérit,pour sa part, Marie-MayMartin. Ce qui n’arrangeguère la situation, c’est quetrois autres canaux du villagesont obstrués, préciseun autre habitant. Causantainsi une accumulation plus importante au niveau du canal concerné. «Li sorti depilao li vini ek ena fwa, mem penalapli isi delo la ranpli mem», ajoute ce dernier.

Face à ce dilemme, certains habitants disent avoir tenté d’attirer l’attention des autorités sur les dangers que constitue cette accumulation d’eau. Mais en vain, déplorent-ils. «Nousavons appelé la police pour les informer et demander à ce qu’on la fasse évacuer. Mais rien n’a été fait», clame SendyMartin. Face à l’inactionet le manque de réaction desautorités contactées, les résidentsse disent agacés. «Eski pou bizin ena enn katastrof lerla zot pou reazir ?» s’interrogent-ils, tout en lançant unappel pour que le nécessaire soit fait.

En attendant, les résidents de la cité Balance disent craindre pour leur sécurité et celle de leurs enfants. «Plizyer fwa mofinn pous bann zanfan ki tipe vinn zwe ladan, souligne, de son côté, Marie-May Martin. Me pa kone ki kapavarive si bann la tom dansa delo la». Raison pour laquelle, dit-elle, ils avaient demandé aux autorités «o mwin bar li pou bann zanfan pa gagn akse».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires