Pédophilie alléguée au MITD: l’ex-enseignante interrogée sous warning au CCID

Avec le soutien de

Sudha Singh, l’ex-enseignante du Mauritius Institute of Training and Development (MITD) est actuellement au Central Criminal Investigation Department (CCID) où elle est interrogée sur les allégations de pédophilie émises contre son ancien collègue.

C’est aux alentours de 12h50, qu’elle est arrivée aux Casernes centrales, accompagnée de son homme de loi, Me Roshi Bhadain.

Le contrat de Sudha Singh comme enseignante à la MITD a été résilié pour avoir «terni l’image» de cette institution.

Elle est soupçonnée d’avoir enregistré, sur son téléphone portable, les confidences de la jeune fille. Toutefois, elle nie avoir posté sur Internet cet enregistrement ainsi que des vidéos, montrant l’enseignant incriminé, dansant de manière suggestive avec ses élèves, lors d’une sortie sur la plage de Flic-en-Flac.

Vendredi dernier, le CCID avait interrogé puis arrêté la psychologue, Pascale Bodet, qui avait rédigé un rapport sur ce cas allégué de pédophilie. Deux chefs d’accusation ont été retenus contre elle: usage de faux et complot. Elle a été ensuite libérée sous caution.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x