Pay Research Bureau : le Parti Travailliste rejette les critiques émises sur le rapport

Avec le soutien de

Après la grogne suscitée par la publication du rapport 2012 du Pay Research Bureau (PRB), les dirigeants du Parti Travailliste (PTr) défendent la nouvelle grille des salaires destinés aux fonctionnaires.

La première réaction du PTr suite à la publication du rapport du PRB se présente comme une sortie en règle contre les critiques de l’opposition. Lors de la conférence de ce samedi 13 octobre, le président et la responsable de communication du PTr, Patrick Assirvaden et Nita Deerpalsing, ont ciblé principalement les critiques de sir Anerood Jugnauth et de son fils Pravind.

Le président des rouges martèle qu’il faut prendre en compte le contexte économique difficile dans lequel le gouvernement a pris l’engagement de mettre en œuvre intégralement les recommandations du rapport.

La responsable de communication du PTr a, quant à elle, justifié les augmentations accordées aux plus hauts fonctionnaires. Elle explique qu’il est important de retenir les compétences à ce niveau d’expertise au sein du secteur publique. Nita Deerpalsing demande à ceux qui critiquent les gros salaires de la fonction publique de les comparer à ceux du secteur privé.

Sur le plan politique le PTr se dit prêt à affronter n’importe quelle échéance en faisant une référence aux élections municipales.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires