Paul Bérenger recherche le consensus avec Navin Ramgoolam et critique Pravind Jugnauth

Avec le soutien de

Les relations entre le Premier ministre et le leader de l’opposition semblent se réchauffer. On aura récemment noté la convergence de vues sur les archives et sur les Chagos. A sa conférence de presse, ce matin, Paul Bérenger a recherché le consensus sur plusieurs dossiers.&nbsp

Le ton et la teneur des propos de Paul Bérenger, le leader du Mouvement Militant Mauricien (MMM),&nbsp à sa conférence de presse, ce samedi 6 novembre, au Four Points à Ebène, ont conforté cette impression de cordialité entre le chef du gouvernement et celui de&nbsp l’opposition.

Les Chagos. Encore une fois, voilà le dossier qui occasionne le rapprochement entre les deux hommes. Bérenger déclare « placer cette question au-dessus de la politique partisane ». A cet effet, il souhaite discuter du sujet, en tête-à-tête, avec Navin Ramgoolam. « Nous devons faire front commun sur cette question. Je dois discuter avec le Premier ministre avant de poser une Private Notice Question (PNQ) au Parlement», a déclaré le leader de l’opposition.

Le principe de la rencontre semble acquis, car Bérenger confie avoir discuté de la question avec le Premier ministre, cette semaine. Il annonce&nbsp qu’une autre rencontre est prévue dans les jours à venir.

Même recherche de consensus, sur d’autres&nbsp questions. A cet effet, Paul Bérenger a rappelé sa position au sujet d’un tribunal pour juger des pirates somaliens à Maurice. Il a fait état de la position du conseiller spécial de Ban Ki Moon, le secrétaire général des Nations Unies, Jack Lang, L’avis de ce dernier rejoint la position du MMM, affirme Bérenger. Et le leader de l’opposition de faire un appel à Ramgoolam. Il lui demande&nbsp de faire preuve de prudence sur ce dossier.

Le sort des ex-planteurs de Riche-Terre suscite également un autre appel à Navin Ramggolam. Le leader de l’opposition a refait l’historique des démêlés des ex-planteurs de Riche-Terre&nbsp avec l’Etat autour d’une compensation. Ils ont été déplacés de leurs terres pour faire de la place au projet Jin Fei, une nouvelle ville construite dans la région, par une société chinoise.
Là encore, Paul Bérenger a déclaré « Je lance un appel à Navin Ramgoolam pour rendre public le rapport Noël-Ramkissoon ». Alain Noël et Jayraj Ramkissoon, deux responsables de l’Agricultural Research and Extension Unit du ministère de l’Agro-industrie avaient été mandatés par le Premier ministre pour rédiger un rapport sur la compensation payée aux ex-palnteurs de Riche-Terre.

Les commentaires du leader de l’opposition sur les examens du Council of Legal Education vont aussi dans le sens de la recherche du consensus. Il a&nbsp rappelé les déclarations du ministre du Travail, Shakeel mohamed et de l’Attorney General, Yatibn Varma, sur ces examens qui sanctionnent les études dans la profession légale. Paul Bérenger a demandé l’institution d’un Select Committee présidé par l’Attorney General pour&nbsp se pencher sur la question.

En revanche, le leader de l’opposition s’est montré très critique à l’égard du ministre des Finances. Il regrette la confusion, qui selon lui, règne autour de la date de la présentation du budget 2011 et de la compensation salariale. Bérenger accuse Pravind Jugnauth&nbsp de manipuler l’opinion publique. Il maintient que le ministre des Finances dispose des moyens pour permettre aux consommateurs de retrouver leur pouvoir d’achat. Cela en dépit des difficultés économiques du moment. « Pravind Jugnauth dispose des moyens hérités des mesures présentées par Rama Sithanen », a-t-il dit.

Le leader de l’opposition estime que « le ministre des Finances exagère les problèmes économiques du pays ». Il fustige aussi les responsables de l’économie qui , selon lui, se contredisent. A cet effet,, Bérenger&nbsp cite des déclarations, qu’il estime contradictoires, de Pravind Jugnauth et de Rundheersing Bheenick, le Gouverneur de la Banque de Maurice à propos du taux de croissance économique.&nbsp
&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires