Paul Bérenger: "La Banque de Maurice a déjà repris ce qui avait été consenti"

Avec le soutien de

Le leader de l’opposition estime que les effets éventuels de la baisse du taux directeur sur l’économie ont déjà été neutralisés par une augmentation du ratio de liquidité des Banques.

Paul Bérenger a longuement critiqué la politique monétaire de la Banque de Maurice lors de sa conférence de presse de ce samedi 2 octobre. Il a expliqué qu’une baisse du taux directeur ne pourra atteindre son objectif de soutien aux entreprises locales si, en même temps, l’accès aux finances est rendu plus difficile.

«Le Monetary Policy Committee donne d’une main et Manou Bheenick reprend de l’autre en augmentant le cash ratio des banques d’un point. Vishnu Lutchmeenaraidoo a raison de dire que ce n’est qu’un coup d’épée dans l’eau», affirme le leader de l’opposition.

Il tient le gouverneur de la Banque centrale directement responsable de cette situation «avec son obsession de la roupie forte».

«La politique monétaire d’un pays ne se pratique pas ainsi. Nous devons faire très attention. Nous continuons à jouer avec le feu. Ça va mal finir», estime Paul Bérenger.

Il a aussi dénoncé ce qu’il qualifie de lenteur du gouvernement à prendre conscience de l’impact de la crise dans la zone Euro sur notre économie.

Sur le plan politique, Paul Bérenger, a réaffirmé son leadership au niveau du Mouvement militant mauricien (MMM). «La question d’un changement à la tête du MMM n’est pas d’actualité», a-t-il déclaré. Tout en affirmant que ceux qui veulent se mettre à l’avant plan au sein du parti ont toute la liberté de le faire.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires