Paul Bérenger dénonce le projet de construction d’une cimenterie au cœur de Port-Louis

Avec le soutien de

Au nom de la protection de l’environnement, le leader de l’opposition&nbsp se prononce contre la construction d’une cimenterie dans l’enceinte du port.

L’installation d’une cimenterie au cœur de la capitale a été le point fort de la conférence de presse du Mouvement Militant Mauricien (MMM), le samedi 10 juillet à la Flore Mauricienne. Paul Bérenger a clairement fait comprendre que ce projet est une menace au bien-être des habitants de Port Louis et à l’environnement. Le leader du MMM est revenu sur les réponses du ministre de l’Environnement et les documents y relatifs déposés au Parlement.

La vitesse à laquelle le promoteur du projet a obtenu l’Environment Impact Assessment (EIA) License pour son projet est, selon le leader de l’opposition, extraordinaire et inacceptable.&nbsp « La compagnie concernée soumet sa demande le 8 mars 2010. Le vendredi 30 avril, le ministre de l’Environnement d’alors l’approuve. Le 3 mai, l’EIA License est délivré soit deux jours avant les élections générales du 5 mai. Tout cela est choquant », a fait ressortir Paul Bérenger .

Cependant, le ministre de l’Environnement, à l’époque,&nbsp Lormesh Bundhoo, devait y attacher 25 conditions. Le leader du MMM n’en a cité que deux, à savoir, que le promoteur doit faire une Risks Assessment Study et mettre en place un Contigency Plan pour combattre la pollution. « C’est incroyable que le gouvernement de l’alliance sociale n’a pas estimé les risques réels de cette cimenterie à la santé des Portlouisiens et à l’environnement », a dénoncé avec force Paul Bérenger. Il a rappelé que le MMM n’est pas contre telle ou telle compagnie. Le leader de l’opposition a assuré qu’il veut seulement le bien-être des habitants de Port Louis et de la protection de l’environnement.

Paul Bérenger a lancé un appel à l’ex-ministre de l’Environnement, Lormesh Bundhoo, au directeur de l’Environnement, au EIA Committee d’assumer leurs responsabilités. Le leader de l’opposition devait ensuite inviter le Premier ministre, le lord-maire et les conseillers municipaux à accorder une attention particulière à ce projet. « S’ils persistent d’aller de l’avant avec ce projet, ce sera alors un des points fort pour les prochaines élections municipales », a affirmé Paul Bérenger. En attendant, le MMM compte revenir à la charge sur la question au Parlement.

L’affaire MCB-NPF, le rapport Noël-Ramkisoon sur la compensation destinée aux ex-petits planteurs de Riche Terre et l’achat du bâtiment d’Infinity BPO par le State Investment Corporation, sont les autres sujets abordés par le leader du MMM, lors de sa conférence de presse.

&nbsp

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x