Paul Bérenger déclare qu’un rapprochement MMM-Parti travailliste est toujours d’actualité

Avec le soutien de

Les membres du comité central du Mouvement militant mauricien ont appris hier&nbsp 20 février qu’une alliance de leur parti avec les Travaillistes est toujours possible. Ils ont aussi été informés que le Dinesh Ramjuttun n’intégrera pas le parti mauve, même s’il pourrait en être candidat.

Le controversé Dinesh Ramjattun sera sur la liste des&nbsp candidats que le Mouvement Militant Mauricien (MMM) et ses partenaires présenteront aux élections générales. Toutefois L’ancien ministre de la Sécurité sociale ne sera pas invité à se joindre au MMM. C’est ce qu’a affirmé le leader des mauves au&nbsp comité central de son parti le samedi&nbsp 20 février.

Répondant à des interrogations quant à l’intégration de l’ancien ministre de la Société Sociale au MMM, Paul Bérenger a tenu à rassurer les membres de son comité central. Dinesh Ramjattun ne va intégrer aucune instance de ce parti. Il sera présenté comme candidat de l’alliance MMM-UN-MMSD uniquement si cette configuration reste inchangé jusqu’au Nomination day, leur a-t-il dit.

D’autre part, le néophyte Adil Ameer Meea&nbsp prend du galon. C’est à l’unanimité, que le Comité central mauve a approuvé sa nomination au Bureau politique. Il est le candidat désigné du MMM au No. 3 (Port Louis Maritime/Port Louis Est).

L’instance du principal parti d’opposition&nbsp s’est&nbsp également&nbsp penchée sur&nbsp l’accord électoral entre le MMM et le&nbsp Mouvement Militant Social Démocrate (MMSD) et la candidature de son leader, Eric Guimbeau, au No. 17.

Quant aux tractations d’alliance en cours avec le PTr, le leader du MMM a, encore une, exprimé sa préférence pour une lutte à trois. Mais, il a toutefois informé ses militants que le MMM gardera une porte ouverte à un éventuel rapprochement avec le Parti travailliste

Autre sujet abordé au cours de cette rencontre: la suspension de Gerard Grivon et de Jairaj Babajee. Du fait qu’aucune rencontre d’explication n’a eu lieu jusqu’ici, cette sanction est maintenue. Les deux membres suspendus de la régionale de la circonscription&nbsp No. 4 (Port Louis Nord-Montagne Longue) qui ont souhaité rencontrer leur leader, ne se sont pas, pour l’instant, mis en contact avec ce dernier.

Le Comité central du MMM qui se réunira, une nouvelle fois, dans deux semaines sera probablement appelé à ratifier deux nouvelles candidatures. Celle de Kee Chong Li Kong Wing au No. 20 (Beau Bassin-Petite Rivière) et celle de Me Dharmanand Chuckooa, membre de l’Union, au No. 9 (Flacq-Bon Accueil). A moins que ce soit pour ratifier une alliance MMM-PTr.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires