Paul Bérenger craint que le redécoupage électoral n’engendre un déséquilibre social

Avec le soutien de

Le redécoupage électoral inquiète le leader du MMM. Il s’agit, selon lui, d’un exercice très délicat.

Ainsi, il souhaite que la commission électorale soumette un rapport préliminaire, pour qu’on puisse en débattre, avant qu’il ne soit présenté au Parlement en octobre 2009.

Compliqué et périlleux. C’est ainsi que Paul Bérenger, le leader du Mouvement Militant Mauricien (MMM), décrit le redécoupage électoral. Il s’est exprimé sur le sujet lors d’une conférence publique, le vendredi 14 août à Quatre-Bornes.

Selon lui, cet exercice pourrait provoquer un déséquilibre social. «Je demande à la population de garder son calme, dit-il, car cela pourrait amener une composante de la population à une réaction exagérée.»

Le leader de l’opposition se base sur son vécu pour appuyer ses propos. Pour lui, il ne faut pas oublier le passé et «… le pays dans lequel nous vivons.» «Dans la vie, nous avons la réalité et la perception de celle-ci. Et c’est pour cela que je redemande à la population de garder son calme», ajoute-t-il.

Le leader de l’opposition dit bien connaître les différentes circonscriptions. Et selon lui, des changements irréfléchis pourraient créer un déséquilibre social… D’où son souhait que la commission électorale soumette un rapport préliminaire, pour qu’on puisse en débattre, avant qu’il ne soit présenté au Parlement en octobre 2009.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires