Paul Bérenger aux Casernes centrales : «Je ne bougerai pas tant que Pravind n’est pas libéré»

Avec le soutien de

C’est à 17h45 que le leader de l’opposition est arrivé aux Casernes centrales, ce mercredi 26 décembre, en solidarité avec Pravind Jugnauth qui a été arrêté par la Central CID pour «sédition», un peu plus tôt. Il déclare publiquement que le gouvernement est «illégitime» et demande à être placé en détention pour les mêmes raisons que le leader du MSM.

&nbspL’arrestation de Pravind Jugnauth prend une ampleur nationale. Le leader de l’opposition, Paul Bérenger, s’est déplacé personnellement aux Casernes centrales. Il s’est directement rendu devant les locaux de la CCID, avant de faire une déclaration de provocation publiquement.

«Je ne bougerai pas avant que Pravind Jugnauth ne soit libéré. Enough is enough. Je le dis et j’espère que la CCID va m’entendre d’ici. Nous avons un gouvernement incompétent et illégitime. Je demande à la police de m’arrêter moi aussi pour sédition », a déclaré Paul Bérenger.

Répondant aux questions de la presse, il a réaffirmé son intention de rester sur place jusqu’à ce que la police ne décide de la marche à suivre. Il a ensuite fait des commentaires liés à l’indépendance du commissaire de police face au chef du gouvernement.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires