Paul Bérenger annonce le remboursement des frais d’examens de SC et de HSC 2010

Avec le soutien de

L’Alliance du Cœur s’est engagée à rembourser 50% des frais d’examen de la School Certificate (SC) et Higher School Certificate (HSC) de tous les élèves pour l’année en cours. Ceux dont les parents touchent moins de Rs 7 000 par mois ne paieront rien. Promesses électorales faites par Paul Bérenger lors d’un meeting à Saint-Pierre, dans la circonscription No. 8 (Moka-Quartier-Militaire).


Comme annoncé dans son programme électoral, L’Alliance du Cœur compte, en cas de victoire, réintroduire les subsides sur les frais d’examens de fin d’études du secondaire à hauteur de 50%, comme c’était le cas entre 2000 et 2005. Le leader des Mauves a donné des détails de ce projet lors de son intervention au meeting de l’Alliance du Cœur à Saint-Pierre, ce lundi 26 avril.

Un éventuel gouvernement dirigé par Paul Bérenger, maintiendra la mesure actuelle en finançant entièrement les frais d’examens de la School Certificate et de la Higher School Certificate pour les enfants issus des familles à faibles revenus. Les ménages avec des revenus dépassant Rs 7 500 bénéficieront, eux, d’un soutien de l’Etat couvrant la moitié des ces frais.

Désormais, tous les parents qui se sont déjà acquittés de la facture des frais d’examens auprès de la Mauritius Examination Syndicate (MES), peuvent s’attendre à un remboursement de la moitié de la somme déjà déboursée pour la promotion 2010.&nbsp Ainsi se décline la première mesure populiste de L’Alliance du Cœur.

Les partisans de cette alliance s’étaient massés en grand nombre à la gare de Saint-Pierre pour acclamer leurs dirigeants. Même la pluie n’a rien entamé de l’enthousiasme et la confiance affichés par ces derniers.

Paul Bérenger à, également, repris ses critiques contre Navin Ramgoolam et Pravind Jugnauth lors de ce meeting. La Mauritius Broadcasting Corporation n’a pas été ménagée, alors que le Commissaire de Police a reçu les félicitations du leader du Mouvement Militant Mauricien.

Paul Bérenger&nbsp voit dans le discours du Premier Ministre des signes défaitistes. «Il a déjà admis la défaite de son colistier, Satish Faugoo. Ecoutez bien ses discours, vous verrez qu’il a déjà intériorisé la défaite», affirme Paul Bérenger.

En conclusion de son intervention, le leader de l’Alliance du Cœur a réitéré son appel pour une campagne non-violente.


Quant au chef de file de la circonscription, Ashock Jugnauth, il prévoit une fin de règne pour les «dynasties Ramgoolam et Jugnauth».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires