Paul Bérenger annonce la préparation d’un dossier sur l’Eglise Chrétienne

Avec le soutien de

Selon le leader de l’opposition, il existerait des «ramifications multiples entre le PMSD, la Tourism Authority, Events Mauritius et l’Eglise Chrétienne» qu’il qualifie de secte. C’était lors de sa conférence de presse ce samedi 5 décembre.

Pour Paul Bérenger, il y a un amalgame entre les bleus, les deux institutions tombant sous l’autorité du ministère du Tourisme et l’entité religieuse. «En temps et lieu, toute la lumière sera faite sur cette affaire et il y aura des personnes qui vont sauter», prévient le leader du MMM.

«Il y a des ramifications incroyables et inacceptables à différents niveaux», allègue Paul Bérenger tout en affirmant qu’un dossier complet est actuellement au stade de finalisation sur cet «énorme scandale».

S’il n’a pas souhaité en dire plus, il a quand même lancé une mise en garde contre ceux qui seraient tentés de faire disparaître des preuves ou des documents concernant cette affaire. «Notre dossier est déjà là», déclare-t-il sur un ton menaçant.

Le leader des mauves a aussi commenté le retour du Premier ministre au pays. Il aurait souhaité, dit-il, que Navin Ramgoolam fasse une déclaration au Parlement sur sa participation au sommet du Commonwealth surtout en ce qu’il s’agit du dossier des Chagos. Il annonce qu’il reviendra sur cette question dès que l’occasion se présentera avec une PNQ adressée au chef du gouvernement.

D’autre part, Paul Bérenger estime que le gouvernement a utilisé un subterfuge, «un truc du métier», pour éviter toute question parlementaire pour les deux prochaines séances parlementaires, soient le lundi 7 et mardi 8 décembre. «En inscrivant l’étape du Committee Stage à l’ordre du jour, le gouvernement s’exempte de toute interpellation, y compris de Private Notice Question (PNQ). C’est dommage», regrette-t-il.

Le leader de l’opposition est aussi revenu sur le conflit qui oppose Vasant Bunwaree et Yatin Varma qui impliquerait aussi, selon lui, le troisième colistier de la circonscription, Richard Duval. Il dit avoir pris note de la virulence des critiques mutuelles et de la gravité des accusations échangées entre les trois hommes.

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires