Paul Bérenger à Belle-Rose : « Ramgoolam est un faux rassembleur et un faux démocrate ! »

Avec le soutien de

Encore une fois, dans le cadre de sa campagne à travers le pays, Paul Bérenger s’est montré implacable vis-à-vis du Premier ministre. C’était lors du congrès du Mouvement Militant Mauricien (MMM) à Belle-Rose ce mardi 12 avril, qui a vu la présence de près de 1 500 personnes.

&nbspLe MMM poursuit sa campagne de mobilisation en marge du meeting du 1er mai. Lors d’un congrès tenu ce mardi 12 avril, à Belle-Rose, le leader des mauves, Paul Bérenger a émis de sévères critiques à l’encontre de Navin Ramgoolam. « C’est un faux rassembleur et un faux démocrate ! », a-t-il lancé à la foule, composée d’environ 1 500 personnes.

&nbspDans son intervention, Paul Bérenger a affirmé que le meeting du 1er mai sera un événement «spécial». « Cela fera un an jour pour jour que l’Alliance de l’Avenir est au pouvoir. Un an jour pour jour que le pays se retrouve sens dessus dessous. Ce sera également un tremplin en marge des élections municipales », a-t-il précisé.

&nbsp« C’est à cause de l’incompétence de Navin Ramgoolam que cela fait plus d’un an que Maurice n’a pas un ambassadeur en Inde », laisse entendre le leader de l’opposition, qui a également commenté la journée des travaux parlementaire de ce mardi 12 avril. Paul Bérenger s’est longuement exprimé sur les violents échanges entre les membres du Parti Travailliste (PTr) et du Mouvement Socialiste Militant (MSM), après que le ministre du Commerce, Showkutally Soodhun ait traité le Whip de l’opposition, Rajesh Bhagwan de «grand femme», dit-il.

&nbspA l’origine de ce litige, le gel du projet visant à mettre en place un système informatique de la Gambling Regulatory Authority (GRA) qui permettrait de suivre en temps réel les activités des bookmakers. Le ministre de tutelle, Pravind Jugnauth, étant en mission à l’étranger, c’est Vasant Bunwaree, ministre de l’Education, qui s’est prêté aux questions de l’opposition et de la députée travailliste, Nita Deerpalsing.

Paul Bérenger s’est aussi exprimé sur l’affaire MedPoint, plus précisément l’arrestation de Yodhun Bissessur et d’Aneerood Jeebodhun, respectivement No.1&nbsp et No. 3 du Valuation and Real Estate Consultancy Office. « C’est Maya Hanoomanjee et Pravind Jugnauth qui devraient être derrière les barreaux et non pas des fonctionnaires ! », estime-t-il.

&nbspAyant également pris la parole un peu plus tôt, l’ancien ministre de l’Energie, Swaley Kasenally. Autant dire que pour son retour au devant de la scène, il n’y est pas allé de main morte. « Le gouvernement n’a jamais eu de programme pour le peuple ! A chaque fois que le pays se retrouve en difficulté, le Premier ministre va se cacher », a-t-il dit.
&nbsp
Tout comme Paul Bérenger, Swaley Kasenally a félicité le travail qu’effectue le député mauve, Kavi Ramano au Parlement. « C’est une équipe soudée, contrairement aux députés du gouvernement qui ne cessent de se critiquer entre eux-mêmes et de se renvoyer la balle », a-t-il fait ressortir.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires