Paul Bérenger : « Nous nous dirigeons vers une belle victoire, nous faisons l’histoire »

Avec le soutien de

Paul Bérenger était, ce mardi 4 mai , l’invité de l’émission « 45 minutes pour convaincre » sur Radio One. Pendant trois-quarts d’heure, le leader de l’Alliance du Cœur a, dans un ton sobre, défendu le programme de son parti et décliné sa vision d’une autre île Maurice. Navin Ramgoolam, convié pour le même exercice par Radio One, a décliné l’invitation.

C’est un Paul Bérenger serein et calme qui s’est exprimé pendant trois-quarts d’heure sur les ondes de Radio One, ce mardi 4 mai. Le leader de l’Alliance Du Cœur s’entretenait avec Jean-Luc Emile, le rédacteur en chef de Radio One dans le cadre de l’émission « 45 minutes pour convaincre ». Navin Ramgoolam a décliné l’invitation qui lui avait été faite pour le même exercice.

Le leader de l’Alliance du Coeur a dit sa conviction que sa formation politique se dirige vers une large victoire. Il a mis l’accent sur le fait que l’Alliance du Cœur est en train de faire l’histoire. « En présentant Paul Bérenger comme Premier ministre pour cinq ans, nous disons que n’importe quel Mauricien qui le mérite, peu importe sa communauté, peut prétendre à exercer ces fonctions ».

Le leader du Mouvement Militant Mauricien (MMM) a également souligné que la proposition de nommer Ariane Navarre-Marie au poste de Speaker est aussi un acte historique. Si cette proposition se réalise, la députée de la circonscription No.1. (Port-Louis-Ouest-Grande Rivière-Nord-Ouest) sera la première femme à accéder à la présidence de l’Assemblée nationale.

La conviction d’une victoire des Mauves qu’affiche Bérenger s’appuie sur, ce qu’il appelle, « un retour massif d’un électorat qui avait pris ses distances de nous ». Bérenger veut parler de la communauté musulmane qui, selon lui «&nbsp se serait laissée tenter en 2005 par les promesses de Ramgoolam et de Beebeejaun ». Il a également fait état de ce qu’il a présenté comme un dernier rapport de la National Intelligence Unit (NIU) qui donne son parti gagnant par 33 sièges contre 27 à l’Alliance de l’Avenir.

Abordant le programme électoral de l’Alliance du Cœur, Bérenger s’est défendu que l’absence de chiffres dans le document relève d’une faiblesse. « Depuis 1948, aucun parti n’a présenté de programme chiffrés. C’est avant tout un recueil des intentions ». Il a également expliqué que certaines actions comme la construction des logements sociaux seront étalées sur plus d’une année.

Les trois priorités de l’Alliance du Cœur au gouvernement seront : L’ordre et la sécurité, la lutte contre la corruption et le trafic de drogue, et l’amélioration des conditions de vie.

Paul Bérenger a par la suite développé l’idée d’une autre île Maurice telle que proposée par l’Alliance du Cœur. Ce sera, selon le leader des Mauves, une île Maurice unie, débarrassée de la corruption, avec une redistribution équitable des richesses, et démocratique.

Bérenger a promis l’avènement des télévisions privées, la création d’un Sénat&nbsp et des amendements au Prevention of Terrorism Act (POTA).

A une question de l’intervieweur Jean-Luc Emile, Paul Bérenger a résumé son action politique comme un combat qui s’inspire de la lutte des esclaves pour leur libération et du combat des travailleurs engagés pour mettre fin au système de l’engagement. Il dit avoir repris la lutte du Parti Travailliste (Ptr) de 1936 en fondant le MMM en 1969.

Auparavant, il avait donné sa vision d’une île Maurice qui sera un exemple de l’unité dans la diversité, où chaque communauté assumera son identité.&nbsp

Il est à noter que, par une coïncidence, la réception de Radio One a été interrompue dans certaines régions du pays durant tout l’après-midi de ce mardi 4 mai.&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires