Paul Bérenger : « Navin Ramgoolam se ridiculisera avec son invité-surprise le 1er mai »

Avec le soutien de

Le Mouvement Militant Mauricien (MMM) entame la dernière ligne droite de sa campagne de mobilisation dans le cadre du meeting du 1e mai. Le leader des mauves a longuement commenté l’annonce de la présence d’un invité-surprise au meeting de l’alliance gouvernementale.

Le MMM a tenue, le vendredi 27 avril 2012, ses deux derniers rassemblements de mobilisation dans le cadre du meeting manquant la fête du travail et qui se tiendra devant l’Hôtel de ville de Port-Louis, le 1er mai prochain.&nbsp Si les mauves ont démontré qu’ils sont capables de réunir un maximum de leurs partisans avec un meeting à Bel-Air qui a réuni environ 700 personnes, le congrès à Vacoas n’a cependant pas eu le même succès d’affluence avec une assistance moyennant de quelque 250 personnes.

Dans l’affaire du rachat de la clinique Medpoint par l’Etat au coût surévalué de Rs 144,7 millions, le leader des mauves a longuement commenté l’annonce de Navin Ramgoolam à l’effet qu’il y aura un invité surprise à son meeting du 1er mai à Vacoas. Le Premier ministre affirme que cet invité dont il a refusé de dévoiler l’identité viendra dévoiler le nom « du parrain et de la marraine de Medpoint ».

« De deux chose l’une. Soit ce sera une personne qui n’a même pas eu le courage d’aller déposer à la Commission anticorruption (ICAC). Et dans ce cas Navin Ramgoolam se ridiculisera. Soit c’est quelqu’un qui y est allé avant alors ce sera un aveu d’échec. Cela voudra dire qu’il n’a rien pu prouver contre Pravind Jugnauth et maintenant il faut monter sur une estrade politique pour essayer de convaincre les gens », affirme Paul Bérenger.

Il a ensuite donné les raisons qui justifieraient, selon lui, la conclusion d’une alliance avec le Mouvement socialiste militant (MSM). L’intérêt du pays est selon Paul Bérenger l’unique motivation de Sir Anerood Jugnauth et lui-même. Il ajoute que cela n’a rien à voir avec les sentiments des militants vis-à-vis de l’ancien Président de la République.

« Ce n’est parce que les délégués du MMM aiment Sir Anerood Jugnauth qu’ils ont voté en faveur du Remake de 2000. Il y en a qui n’aime pas l’ancien Premier ministre même s’ils le respectent. C’est avant tout pour le pays que la proposition d’alliance a approuvé avec tant d’enthousiasme. Et Sir Anerood Jugnauth est conscient de la responsabilité qui a été placé sur nos épaules », soutien le leader du MMM.

A Vacoas, le leader de l’opposition a répondu aux attaques du Premier ministre qui a déclaré que le MMM est en train d’imposer une alliance avec le MSM aux militants. Tout à fait faux a indiqué le leader des mauves. « L’assemblée des délégués a voté massivement en faveur de cette alliance. J’ai moi-même été surpris », a-t-il déclaré.

Paul Bérenger a repris les thèmes qu’il a ressassés incessamment au cours de ces trois dernières semaines dans le cadre de la campagne de mobilisation pour le meeting du 1er mai. Ainsi le vol au campement du chef du gouvernement à Roches-Noires, « l’incompétence » alléguée de Navin Ramgoolam et des ses ministres et les difficultés économiques qui menace le pays ont été abordés.

D’autre part, le principal orateur du MMM a laissé entendre que allié, le MSM, présentera deux candidats dans la circonscription No. 10 (Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est). Le MMM alignera pour sa part son chef de file dans cette circonscription, Ajay Guness qui présidait d’ailleurs le meeting de Bel-Air.

A Vacoas, Paul Bérenger a néanmoins affirmé que le MMM n’a encore pris aucune décision sur&nbsp l’identité de ceux qui brigueront les suffrages dans la circonscription No 15 (La Caverne/Phoenix). Il n’a cependant pas ménagé le camp adverse, notamment le président du Parti Travailliste, Patrick Assirvaden, qui selon lui ne connaît rien à l’histoire des rouges.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires