Patrick Assirvaden : « Un remake de l’alliance 2000-2005 serait honteux pour la nation »

Avec le soutien de

Les dirigeants travaillistes estime que l’histoire condamnera le Mouvement Militant Mauricien&nbsp (MMM) si jamais les dirigeants de ce parti parvenaient à ramener le Mouvement Socialiste Militant (MSM) au pouvoir.

Le Mouvement Militant Mauricien (MMM), ne devrait pas réhabiliter le Mouvement Socialiste Militant (MSM). C’est ce qu’a déclaré le président du Parti Travailliste, ce samedi 3 décembre, lors d’une conférence de presse, à Port-Louis. « Un remake de l’alliance 2000-2005 serait honteux pour la nation. Nous avons là un MMM qui est en train de se perdre, et de l’autre côté un MSM qui a commis l’acte le plus impardonnable de l’histoire avec l’affaire MedPoint », a déclaré le député rouge. « L’histoire condamnera le MMM si ses dirigeants réhabilitaient le MSM » a-t-il ajouté.

Le président du PTr a aussi déploré la stratégie politique des mauves qui, selon lui, sont entrain d’utiliser le président de la République, Sir Anerood Jugnauth . Patrick Assirvaden a également critiqué l’attitude des membres de l’opposition, lors de l’examen du budget en comité.&nbsp Il a ainsi trouvé injuste l’acharnement des députés de l’opposition sur « des ministres qui sont en poste que depuis trois mois ».

Toutefois, la prestation du chef du gouvernement, Navin Ramgoolam a été saluée. Selon le député, le Premier ministre qui avait été interrogé pendant six heures, a démontré qu’il maîtrise parfaitement son dossier et a démontré qu’il est un vrai démocrate, « lorsqu’il a répondu à toutes les questions de l’opposition ».

Patrick Assirvaden s’est aussi montré élogieux envers la volonté politique du gouvernement à assurer la mise en œuvre du projet Maurice Ile Durable (MID). « L’inauguration du parc national de Bras-d’Eau, ainsi que la mise en place du centrale électrique Gas to Energy, viennent démontrer que l’environnement est au cœur des préoccupations de ce gouvernement », a-t-il soutenu.

Nita Deerpalsing, l’autre intervenante travailliste à la conférence de presse, est quant à elle, revenue sur l’alliance 2000-2005. Elle a affirmé que malgré sa majorité gouvernementale de 54-6, ce gouvernement s’est montré incapable de réaliser de projets importants. « Le MMM&nbsp reproche au Premier ministre d’avoir été lent pour promulguer l’Equal Opportunity Act.&nbsp Mais il ne faut pas oublier qu’ils ont eu cinq ans pour présenter cette loi au parlement. Or rien n’a été fait, bien qu’ils disposaient d’une majorité gouvernementale de 54-6 », a-t-elle affirmé. Selon Nita Deerpalsing, la seule chose qu’a pu réaliser ce gouvernement a été la dissolution de l’Economic Crime Office (ECO).

La directrice de communication des rouges, a également indiqué que le gouvernement est sur la bonne voie pour la mise en oeuvre des mesures budgétaires annoncé par le ministre des Finances, Xavier-Luc-Duval. Elle a, entre autres, souligné que le programme de soutien aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) en matière d’accès aux finances a déjà commencé à fonctionner.&nbsp

Le porte-parole du Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD), Lindsay Morvan a pour sa part commenté le dernier rapport de Transparency International. Ce rapport stipule que Maurice a dégringolé de la 39ème à la 46ème place dans la lutte contre la corruption. « La faute au MSM », a-t-il indiqué. « Il ne faut pas oublier que trois membres du MSM sont actuellement sous caution » a-t-il poursuivi.&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires