Patrick Assirvaden : « Le MMM a scoré contre son propre camp dans l’affaire bois de rose »

Avec le soutien de

Le président du Parti travailliste, Patrick Assirvaden, demande au Mouvement militant mauricien (MMM) d’aller jusqu’au bout de ses intentions après la Private Notice Question (PNQ) de Paul Bérenger sur le trafic de bois de rose de madagascar en passant par le port franc mauricien.

&nbspCommentant la PNQ de la vielle, Patrick Assirvaden a déclaré que « l’opposition a été l’auteur d’un owngoal en la consacrant à l’affaire Bois de Rose». Il animé une conférence de presse ce samedi 17 novembre, en compagnie de la directrice de communication ainsi que d’autres membres de l’exécutif du Parti travailliste (PTR).

&nbspLe président des rouges s’est demandé si le MMM aura de la suite dans les idées. « Est-ce que des questions seront posées aux personnes concernées ? Est-ce que le MMM mean business sur la PNQ qu’elle a posée à l’Assemblée ? Est-ce qu’il ira au fond de l’affaire ? Le MMM doit exiger que son partenaire vienne éclaircir certaines choses», insiste-t-il.

&nbspSur ce dossier toujours, ce dernier devait ajouter que «des milliers de Mauriciens sont stupéfaits et scandalisés après ce qu’ils ont entendu par rapport à un appel téléphonique passé le 27 mai 2011.»

&nbspIl a affirmé, dans la foulée, que le Premier ministre, Navin Ramgoolam, fera tout son possible pour aller au fond de l’affaire. « Ena ene determinasyon premye minis pou combat fraud ek koripsyon. PM means business en ce qui concerne tou ban cas fraud ek koripsyon,» soutient le président du Ptr.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires