Patrick Assirvaden : « La bombe d’Anerood Jugnauth n’était qu’une “fizet” »

Avec le soutien de

Patrick Assirvaden a fait une virulente sortie contre la «révélation» de Sir Anerood Jugnauth concernant une supposée transaction foncière illégale de Nandanee Soornack. Une « fizet » au lieu de la bombe annoncée, a déclaré le président du Parti travailliste (PTR), lors de la conférence de presse de l’alliance gouvernementale, ce samedi 16 mars 2013.

 « Une personne n’a pas le droit d’acheter une maison dans ce pays ?» a-t-il déclaré. Pour Patrick Assirvaden, Anerood Jugnauth et le Mouvement militant mauricien (MMM) ne font que distiller le doute. Doute sur lequel «une section de la presse continue de construire», ajoute-t-il. « C’est du harcèlement et nous au parti travailliste, nous dénonçons ce harcèlement», fait-il ressortir.

Selon lui, le leader du remake est en train de « baigner dans la honte » et il « fait pitié quand il lance des telles attaques pour des raisons politiques », fulmine-t-il. Le président du Parti travailliste a dit savoir, aux membres de la presse présents au Square Guy Rozemont ce 16 mars, que le leader de l’opposition, Alan Ganoo, aurait mis en garde Anerood Jugnauth «contre des éventuelles attaques sous la ceinture».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires