Pas de limite de temps pour retrouver le MH370

Avec le soutien de

Le Premier ministre australien Tony Abbott a déclaré lundi qu'il ne fixerait aucune limite de temps pour retrouver les débris du Boeing 777 de la Malaysia Airlines qui a disparu il y a plus de trois semaines.

Au total, 20 avions et navires ont repris lundi les recherche dans l'océan Indien, dans un périmètre situé à 2.000 kilomètres à l'ouest de la ville australienne de Perth, là où les enquêteurs pensent que l'appareil s'est abîmé avec les 239 personnes à son bord.

"Je ne mettrai aucune limite de temps", a déclaré Tony Abbott à des journalistes.

Plusieurs dizaines d'objets ont été repérés en mer depuis que les autorités australiennes ont décalé à 1.100 km plus au nord le périmètre de recherche, sur la foi de l'analyse des données radars et satellitaires, mais aucun de ces objets, pour l'heure, ne semble lié au vol MH370.

Plusieurs objets orange retrouvés dimanche se sont avérés être du matériel de pêche, a déclaré un porte-parole de l'Autorité de sûreté maritime australienne (AMSA).

"Les découvertes effectuées hier n'ont rien à voir avec l'avion", a-t-il dit.

Une équipe multinationale de recherche aérienne ainsi que dix navires (dont sept navires chinois et deux de la marine australienne) participaient lundi aux opérations de recherche.

Une frégate malaisienne est arrivée à la base navale de Stirling, à Perth.

Le nouveau périmètre de recherche, s'il est plus proche de Perth et sujet à une météo plus calme, se trouve aussi plus près d'un secteur de l'océan Indien où les courants attirent toute sorte de débris. "Je dirais que la zone de recherche est située juste en dehors de ce que nous appelons l'amas de débris", a déclaré Erik van Sebille, océanographe à l'université australienne de Nouvelle-Galles du Sud.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires