Parlement: un budget supplémentaire de Rs 2 milliards fait sourciller l’opposition

Avec le soutien de

 Le Supplementary Approbation Bill a été débattu ce mardi 29 octobre au Parlement.

 C’est «un acte antidémocratique», martèle le député mauve Kee Chong Li Kwong Wing. Le député du MSM Mahen Seeruttun dit, lui, ne pas comprendre comment on a pu dépenser des millions «pour des voitures alors qu’il y a des familles qui n’arrivent pas à nourrir leurs enfants». Les débats sur le Supplementary Approbation Bill, ce mardi 29 octobre au Parlement, ont été animés.

 Séance spéciale consacrée uniquement au Supplementary Approbation Bill, ce mardi 29 octobre au Parlement. Ce projet de loi, présenté en première lecture mardi dernier, vient avaliser des dépenses qui ont dépassé, pour diverses raisons, les dotations budgétaires votées l’année précédente. Xavier-Luc Duval, le ministre des Finances, s’est attaché à donner les raisons derrière ce budget supplémentaire de Rs 2,08 milliards. Lors des débats, les députés de l’opposition Kee Chong Li Kwong Wing et Mahen Seeruttun ont fustigé ces dépenses.

Pour Kee Chong Li Kwong Wing, «demander aux parlementaires de voter ce budget supplémentaire est un acte antidémocratique car l’argent pour ce faire a déjà été dépensé. D’autant plus que le gouvernement n’a réalisé que 92 % de projets annoncés pour l’année 2013». Selon lui, le Premier ministre doit instituer un Fact Finding Committee, car il y a des secteurs qui n’ont pas réalisé les projets votés lors de la présentation du budget 2013. Il cite en exemple la Water Resources Unit qui avait obtenu une enveloppe de Rs 1,9 milliards, mais n’a dépensé que Rs 921 millions. Tandis que la population souffre à cause d’un manque d’eau. Rs 300 millions avaient en outre été consenties pour les logements sociaux mais seules Rs 200 millions ont été dépensées.

Le député Mahen Seeruttun s’est, lui, attardé sur un budget supplémentaire de Rs 37 millions qui sera ajouté aux Rs 70 millions déjà approuvées en décembre dernier pour l’achat de voitures destinées aux hauts cadres de la fonction publique.«Rs 107 millions pour des voitures alors qu’il y a des familles qui n’arrivent pas à nourrir leurs enfants. Il y a aussi une somme supplémentaire de Rs 11 millions pour des voyages. Alors qu’on avait déjà voté Rs 96 millions pour cet item.»

Explicitant ce budget supplémentaire, Xavier-Luc Duval a souligné que «16 items ont demandé un budget supplémentaire. La somme de Rs 700 millions avait été mise de côté pour l’achat du bâtiment d’Air Mauritiuspar la State Investment Corporation, mais l’achat ne s’est pas concrétisé. L’argent est toujours dans les caisses du gouvernement». Il a ajouté qu’un montant supplémentaire de Rs 300 millions a été nécessaire pour les salaires des fonctionnaires et environ Rs 1 milliard ont été distribuées à différents ministères. Le ministre des Infrastructures publiques a notamment obtenu Rs 475 millions au cours de l’année pour améliorer le système d’évacuation d’eau et les routes.

Dans l’hémicycle, après les débats, l’on s’attelle désormais à analyser ces dépenses item par item.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires