Parlement : Rs 7,7 millions de dépenses par le ministère des TIC passées au crible

Avec le soutien de

Le député Mahen Jhugroo reviendra mardi prochain 22 mai sur les dépenses effectuées dans le cadre d’une conférence internationale organisée par le ministère des Technologies de l’informatique et de la communication (TIC) en octobre 2011. Le directeur de l’audit s’est montré très critique et la Commission anticorruption (ICAC) s’intéresse au dossier.

Le ministre des TIC devra s’expliquer les dépenses d’au moins Rs 7,7 millions encourues par son ministère dans le cadre d’une conférence internationale organisée en octobre 2011. Il répondra à une question du député de l’opposition Mahen Jhugroo sur ce sujet lors de la séance parlementaire du mardi 22 mai.

Ce projet piloté par l’Assistant Secretary, Dharamraj Deenoo, du ministère dirigé par Tassarajen Chedumbrum-Pillay, a été entièrement sponsorisé par le secteur privé. Le rapport de l’audit sur la gestion des donations, qui s’élèvent à Rs 7,7 millions, a été très critique envers Dharamraj Deenoo pour l’organisation de cette conférence sous le thème de Mauritius, an attractive ICT-BPO destination. Il revient, selon le rapport de l’audit, que la plupart des dépenses ont été approuvées par l’Assistant Secretary sans passer par des appels d’offres.

Il ressort également du rapport de l’audit que le haut fonctionnaire aurait essayé d’entraver l’enquête des officiers du bureau de l’audit et aurait même tenté d’exercer des pressions sur les auditeurs. Mais ce que reprochent les auditeurs à Dharamraj Deenoo porte surtout sur des allocations qu’il se serait auto-allouées, dont des heures supplémentaires qui seraient difficilement explicables.

Ces accusations ont été portées à l’attention de l’ICAC dans une lettre anonyme émanant d’officiers du ministère des TIC. La commission s’est lancée dans ce qui pourrait être qualifié d’enquête préliminaire qui équivaut à une première collecte d’informations sur la base des allégations émises. Ce n’est qu’une fois ce premier exercice bouclé que la commission décidera de la marche à suivre dans cette affaire.

En attendant que l’ICAC décide du besoin ou non approfondir son enquête et éventuellement de convoquer l’Assistant Secretary, le député du Mouvement socialiste militant (MSM) interrogera le ministre Tassarajen Chedumbrum-Pillay sur les dépenses controversables effectuées par son ministère. Mahen Jhugroo demandera au ministre de tutelle de donner une liste complète des montants déboursés et des bénéficiaires avant de s’attaquer aux conclusions du directeur de l’audit.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires