Parlement : Ribot regrette le manque d’intérêt pour les enfants Assirvaden déplore la bureaucratie

Avec le soutien de

Lysie Ribot (MMM) déplore le manque de soutien aux organismes travaillant contre la violence. Patrick Assirvaden (PTr), lui, critique la bureaucratie retarde la mise en oeuvre des projets gouvernementaux.

Le recrutement de seulement 20 Support Officers additionnels pour renforcer le National Children’s Council (NCC) et la Child Development Unit (CDU) représente, selon la députée du Mouvement Militant Mauricien (MMM), Lysie Ribot, une insulte aux enfants.

Lysie Ribot déplore que la violence, qui reste selon elle l’un des problèmes majeurs de la société, n’ait pas été citée dans le budget 2012 présenté par Xavier-Luc Duval.

Analysant le premier grand oral du ministre des Finances elle dit déplorer que seuls 20 Support Officers additionnels seront recrutés au National Children’s Council (NCC) et à la Child Development Unit (CDU).

« C’est une insulte aux enfants », a-t-elle lâché lors des débats budgétaires du lundi 14 novembre. Selon elle, il faudrait au moins 100 officiers pour remédier au manque de personnel au sein de ces organismes. Elle a également rappelé qu’à ce jour les quelques officiers de la CDU ont dû s’occuper de pas moins de 4 500 cas rapportés depuis le début de cette année.

« Je n’accuse pas ces organismes de mal faire leur travail, mais il est temps de trouver un moyen afin de remédier aux problèmes de ressources », a-t-elle ajouté. Lysie Ribot s’est interrogé sur ce qui est des campagnes de sensibilisation et sur un autre problème de la société qu’est la violence domestique.

Rappelant les chiffres, soit 2 000 cas de violences domestiques rapportés chaque année à la police, elle déplore que la question n’ait pas été abordée dans le budget 2012.

Pour sa part, le président du Parti Travailliste (Ptr), Patrick Assirvaden, estime que les projets gouvernementaux peuvent être réalisés plus vite avec moins de procédures bureaucratiques.

Il a cité les projets d’envergure comme le concept Maurice Ile Durable qui prend forme au fil des jours et a fait les éloges du budget 2012 présenté par Xavier-Luc Duval.

Le président du Ptr en a également profité pour critiquer les membres du Mouvement socialiste militant. Selon lui, le gouvernement a vécu une trahison. Il a poursuivi en soutenant « qu’avec le MSM au gouvernement, nous étions dans l’embarras, étouffé et mal à l’aise ».

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires