Parlement : Ramgoolam de nouveau interrogé sur le hedging à la State Trading Corporation

Avec le soutien de

La prochaine séance parlementaire ne s’annonce pas de tout repos pour Navin Ramgoolam. Il devra, entre autres choses, s’expliquer sur l’exercice de hedging effectué par la State Trading Corporation (STC) en 2008, mais également sur le vol commis dans sa propriété à Roches Noires.

Pas moins de 23 interpellations seront adressées au Premier ministre, lors de la séance parlementaire du mardi 8 octobre. Parmi celles qui devraient déclencher les passions, on retient l’interpellation de Pravind Jugnauth qui revient sur le dossier du hedging.

Le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) tentera de savoir du Premier ministre si la State Trading Corporation (STC) avait obtenu l’approbation du gouvernement avant de signer le contrat du hedging qui a coûté Rs 5 milliards aux consommateurs.

Même si la question est adressée au leader de la majorité gouvernementale, c´est le ministre Rajesh Jeetah qui pourrait se retrouver en difficulté. Pravind Jugnauth dit détenir un document émanant de la STC qui confirme que le ministre Jeetah avait accordé sa bénédiction à cette transaction.

Le leader du MSM reviendra également sur le projet de ville-satellite à Highlands.

Autre interpellation qui sera adressée au chef du gouvernement et qui concerne le ministre Jeetah, celle sur l’accident ayant impliqué sa voiture de fonction et un cerf. Le député Raffick Sorefan recherchera les détails sur cet accident survenu le 8 octobre dernier à Sodnac.

Navin Ramgoolam devra aussi s’expliquer sur l’efficacité de la Prevention of Corruption Act (PoCA) et de la Commission anti-corruption (ICAC). Il sera interrogé, à cet effet, par les députés Steve Obeegadoo et Alan Ganoo, respectivement.

Steve Obeegadoo invitera auparavant le chef du gouvernement à se prononcer sur la participation des élus de la République aux cérémonies religieuses. Il souhaite savoir si le Premier ministre organisera des consultations avec tous les partis politiques afin de dégager un consensus sur le sujet.

Le député du MSM Mahen Seeruttun reviendra, quant à lui, sur le cas de vol commis dans le campement de Navin Ramgoolam en juillet dernier. L’affaire a été rapportée à la police par un proche du premier ministre. Mahen Jhugroo demandera au Premier ministre des précisions quant aux procédures suivies pour décider de la charge retenue contre un chauffeur de taxi en Cour de Mapou. Ce dernier a été condamné pour vagabondage alors qu’une plainte faisant état d’attouchements avait été déposée contre lui par une fillette de onze ans.

Après les nombreuses critiques émises contre les examens pour la promotion au sein de la force policière, Satish Boolell proposera au Premier ministre de laisser désormais à la Mauritius Examination Syndicate la responsabilité d’organiser les épreuves.

Une autre question sur la force policière vient de Kee Chong Li Kwong Wing, elle concerne les Police Quarters qui tombent en ruine dans différentes régions du pays. Le député de l’opposition veut connaître le nombre de ces anciens bâtiments résidentiels qui méritent d’être démolis.

La députée Maya Hanoomanjee invitera le chef du gouvernement à rendre public la lettre circulaire émise par le Commissaire de police réclamant à ses officiers d’objecter à toute demande de caution venant d’un accusé déjà en liberté conditionnelle.

Le député Adil Ameer Meea qui détient des informations sur le possible démantèlement de l’unité de la brigade antidrogue de Plaine verte tentera pour sa part de démontrer l’efficacité de cette unité.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires