Parlement : Pravind Jugnauth interrogera le Premier ministre sur l’affaire MedPoint

Avec le soutien de

L’acquisition de la clinique MedPoint par l’Etat au prix surévalué de Rs 144,7 millions sera une nouvelle fois évoquée au Parlement. Pravind Jugnauth, un des accusés dans cette affaire, demandera des précisions au Premier ministre sur une réunion qu’il avait présidée le vendredi 18 juin 2010.

Le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) revient à la charge à l’Assemblée nationale sur l’acquisition de la clinique MedPoint par l’Etat, ce mardi 29 mai. Pravind Jugnauth tentera, une fois de plus, de démontrer l’implication de Navin Ramgoolam dans cette affaire à l’heure du Prime Minister’s Question Time (PMQT). L’interpellation de l’ancien ministre des Finances portera sur « une réunion présidée par le chef du gouvernement » le vendredi 18 juin 2010.

Pravind Jugnauth, qui est accusé de conflit d’intérêt dans cette transaction de Rs 144,7 millions entre l’Etat et ses proches, avait soulevé ce sujet lors de la Private Notice Question (PNQ) du mardi 8 mai. Le leader de l’opposition, Paul Bérenger,&nbsp avait interrogé Navin Ramgoolam sur l’enquête initiée par la Commission anticorruption et qui a abouti, entre autres, à l’arrestation et à l’inculpation du leader orange.

Pravind Jugnauth&nbsp avait alors demandé Navin Ramgoolam « s’il avait présidé une réunion le 18 juin 2010 où l’acquisition de MedPoint avait été discutée ». Le Premier ministre avait répondu qu’il y avait « des interrogations sur la manière dont le prix est passé à Rs 144 millions, soit pratiquement le double » du prix initial.

Pravind Jugnauth ne donne aucune précision sur la réunion dont il parle dans sa question, comme il l’avait d’ailleurs fait le 8 mai dernier. Toutefois, il est de notoriété publique que Navin Ramgoolam avait effectivement présidé une réunion du Conseil des ministres à la date susmentionnée du 18 juin 2010, et il semblerait que c’est la seule réunion qu’il a présidée ce jour-là.

Ce qui fait que cette interpellation pourrait être rejetée sous l’article 22(1)(d) qui stipule qu’un député ne peut rechercher, à travers une question parlementaire, des informations qui sont, de par leur nature, classées secrètes et qui ont trait aux discussions interministérielles. Le speaker demandera sans doute des éclaircissements avant de permettre à Pravind Jugnauth d’interroger le Premier ministre.

Par ailleurs, le leader du MSM a fait clairement référence à la réunion du Conseil des ministres du 18 juin 2010 dans le bras de fer qui l’oppose à la Commission anti-corruption auprès de la Cour suprême. L’ancien ministre de Finances y réclame le droit d’avoir accès à tous les procès-verbaux des différentes réunions du Conseil des ministres où le projet d’hôpital gériatrique a été discuté, y compris celle du 18 juin 2010.

L’affaire a d’ailleurs été appelée devant la Master &amp Registrar, Gaytree Manna, de la Cour suprême le mercredi 23 mai. Elle a fixé une nouvelle audition pour le 29 mai pour que le Parquet prenne position.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires