Parlement : Obeegadoo revient à la charge sur la loi régissant la déclaration des avoirs

Avec le soutien de

Retirées lors deux séances parlementaires précédentes, deux questions de Steve Obeegadoo concernant, respectivement, l’inefficacité de la loi sur la déclaration des avoirs des députés et la participation de ces derniers aux cérémonies religieuses seront de nouveau au menu de Prime Minister’s Question Time le mardi 6 décembre.

Navin Ramgoolam n’y échappera pas. Le secrétaire général du Mouvement militant mauricien (MMM) veut absolument connaître l’opinion du Premier ministre sur l’efficacité de la Prevention of Corruption Act (PoCA) et de la Commission anti-corruption (ICAC) dans la gestion de la déclaration obligatoire des avoirs des députés.

Il sera interrogé, à cet effet, lors de la séance parlementaire de ce mardi 6 décembre. Le député mauve souhaite donner plus de pouvoirs à l’ICAC dans ce domaine et l’obliger à rendre publiques ces déclarations à travers le Speaker de l’Assemblée nationale. Dans l’état actuel des choses, si tous les députés sont dans l’obligation de déclarer leurs avoirs auprès de la commission, l’institution n’est, elle, pas légalement tenue de les rendre publiques.

Steve Obeegadoo demandera au chef du gouvernement s’il a l’intention d’amender la loi pour, d’abord, réviser la définition des avoirs. Et, ensuite, faire de sorte à ce que ces déclarations soient remises au Speaker pour être déposée à la bibliothèque de l’Assemblée nationale.

La deuxième question de Steve Obeegadoo portera sur la participation des élus de la République aux rassemblements religieux. Il invitera Navin Ramgoolam à se prononcer sur ce sujet extrêmement sensible. Il souhaite savoir si le Premier ministre compte organiser des consultations avec tous les partis politiques afin de dégager un consensus sur ce sujet. Steve Obeegadoo propose l’introduction d’une loi ou d’un code de conduite interdisant aux députés de n’importe quel bord de prendre la parole lors de tels rassemblements.

Navin Ramgoolam devra, par la suite, répondre à une série de questions sur le directeur général de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). Rajesh Bhagwan lui demandera, dans un premier temps, des indications sur les conditions d’emploi de Dan Callikan et le nombre de missions qu’il a effectuées à l’étranger depuis sa nomination.

Ensuite, le whip de l’opposition essayera de savoir si le conseil d’administration de la MBC a initié des actions disciplinaires contre le directeur général à la lecture du rapport du Fact Finding Committee sur le renvoi de la syndicaliste Rehana Ameer.

Deven Nagalingum demandera, lui, le Premier ministre de donner des indications quant aux mesures qui seront mises en œuvre par la police afin d’assurer la sécurité du public durant la période des fêtes de fin d’année.

Le député Raffick Sorefan recherchera des informations sur le fonctionnement de l’Information Room de la police et Alan Ganoo sur la construction annoncée d’un poste de police à La Gaulette.

Veda Baloomoody adressera, lui aussi, une interpellation au Premier ministre sur le fonctionnement de la police.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires