Parlement : Obeegadoo critique le système éducatif, Jeetah lui rappelle sa part de responsabilité

Avec le soutien de

Steeve Obeegadoo s’en prend encore une fois au CPE. Rajesh Jeetah, l’actuel ministre de l’Education tertiaire, attribue la baisse du taux de réussite au CPE du temps où ce dernier était ministre de l’Education.

Le député et porte-parole de la Commission de l’éducation du Mouvement Militant Mauricien, Steeve Obeegadoo, a émis plusieurs critiques sur la situation actuelle de l’éducation à Maurice. Lors de son intervention sur le budget au Parlement, le lundi 6 décembre 2010, il a dénoncé ce qu’il appelle «le cancer du CPE».&nbsp

Il a rappelé que sur 22 700 candidats aux examens du Certificate of Primary Education (CPE) en 2009, 7 300 ont échoué, dont plus de 3 000 n’obtiendront jamais ce certificat d’études. Selon lui, «l’éducation nationale est dans un piteux état».

«Le CPE est l’échec de tout un système, reflet de l’inégalité sociale. Le CPE est dépassé. La sélection par l’échec n’est plus d’actualité. C’est immoral, un danger social et un handicap économique !», s’exclame le député de l’Opposition.&nbsp Il souligne aussi le fait que les écoles faisant partie de la Zone d’Education Prioritaire (ZEP) enregistrent une réussite sur trois aux examens du CPE. Concernant la filière pré vocationnelle, il déclare que les élèves sont «laissés à eux-mêmes» et qu’ils sont victimes de la «ségrégation».

De plus, Steve Obeegadoo indique que sur 100 enfants s’inscrivant au primaire, 82 au maximum obtiennent le CPE, environ 40% au maximum, le School Certificate (SC) et 20%, le Higher School Certificate (HSC). Les établissements secondaires sont également, à son avis, mal gérés : trop de transferts de recteurs et trop d’élèves qui s’absentent.

Il a donc identifié des champs d’intervention prioritaires. Il faut, selon lui, «placer l’équité et le combat pour la réelle égalité des chances et contre l’exclusion au cœur du dispositif de l’éducation nationale, particulièrement, le préscolaire, les écoles ZEP et la langue d’enseignement». Il recommande qu’une éducation de base soit offerte à tous jusqu’à l’âge de 16 ans, comme à Singapour.

Bien qu’il convienne que l’introduction de la langue maternelle comme sujet à l’école soit une mesure positive, il soutient qu’elle doit aussi être adoptée comme langue d’enseignement. Steve Obeegadoo propose que le kreol soit adoptée comme langue d’enseignement sur une base expérimentale dans les écoles rodriguaises.

Il juge aussi qu’il est nécessaire de «placer la santé au cœur du dispositif scolaire». A travers la sensibilisation sur une «nutrition saine», la fourniture de «repas équilibrés dans les cantines scolaires, surtout celles dans les régions les plus pauvres» et «la culture du sport». De plus, il soutient qu’il faut

Après l’intervention de Steve Obeegadoo, c’était au tour du ministre de l’éducation tertiaire, Rajesh Jeetah, de prendre la parole. Sans surprise, le ministre Jeetah s’est empressé, d’attaquer certaines affirmations de Steve Obeegadoo. Il impute la réduction du taux de réussite au CPE de 66,4 % en 2000, à 62,6% en 2005, à l’ancien gouvernement. «Vous avez trahi nos enfants», accuse-t-il, avant d’ajouter que sous le gouvernement de Navin Ramgoolam, le taux de réussite au CPE est remonté à 64,9 % en 2005, jusqu’à atteindre 68,3% en 2009. S’agissant de suscitér l’intérêt du plus grand nombre pour aller vers l’éducation supérieure, il précise qu’en 2000, le taux de tertiary enrolment était de 15%, comparé à 47% actuellement.

&nbspFinalement, revenant à l’éducation tertiaire, il vante, entre autres, la construction prochaine de campus à travers l’île et la création d’un nouveau département du nom de «Study in Mauritius». à son ministère, Une unité qui notamment, fera de la promotion pour encourager les étudiants étrangers d’étudier à venir à Maurice. Cette unité fournira les renseignements demandés et facilitera l’obtention des visas par les&nbsp étudiants.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires