Parlement: Navin Ramgoolam devra répondre des frasques de Somduth Dulthumun

Avec le soutien de

La rentrée parlementaire s’annonce houleuse pour le Premier ministre face à une opposition qui affûte ses armes. Outre l’enquête sur Somduth Dulthumun, Navin Ramgoolam devra aussi répondre des projets d’Air Mauritius et de la sécurité publique.


Avec la reprise des travaux parlementaires de l’année prévue pour le mardi 26 mars, l’opposition se prépare déjà à reprendre l’exercice des questions-réponses. Les interpellations ont déjà été envoyées au clerc de l’Assemblée nationale.


Ainis, le whip de l’opposition Rajesh Bhagwan s’intéressera, particulièrement, au cas de Somduth Dulthumun. Il adressera deux questions ayant directement trait au président de la Mauritius Sanathan Darma Temple Federation et à son rôle au sein de l’Independant Broadcasting Authority (IBA) respectivement, à Navin Ramgoolam.


Le secrétaire général du MSM, Nando Bodha soulèvera, pour sa part, la question de partenaire stratégique pour la compagnie nationale d’aviation. Il veut savoir si ce projet ainsi que celui de restructuration à Air Mauritius sont toujours d’actualité.


Nando Bodha s’intéressera ensuite à l’enquête initiée par la police sur le kidnapping allégué d’une fillette de 8 ans à Gokhoola le 9 mars dernier. Six suspects ont été arrêtés après le lynchage mortel du présumé ravisseur, Vishal Doorga.


Le député Pradeep Roopun recherche, lui, des précisions sur le fonctionnement du comité ministériel qui a été mis en place pour étudier les demandes de location à bail des terres de l’Etat.


Ashit Gungah interpellera le Premier ministre sur les incidents qui ont émaillé le concert de samedi dernier au Stade Anjalay dans le cadre des célébrations du 45ème anniversaire de l’indépendance.


 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires