Parlement : Li Kwong Wing parle d’un Budget «cocktail et incohérent»

Avec le soutien de

Xavier Duval, lors de la présentation du budget, vendredi 8 novembre. Le coup d’envoi des débats budgétaires a été donné, au Parlement, hier, mardi 12 novembre.

«Ce Budget n’a aucune stratégie et comporte des mesures incohérentes.» C’est en ces termes que le député mauve Kee Cheong Li Kwong Wing s’est exprimé, hier, au Parlement, mardi 12 novembre. Il a été le premier à ouvrir les débats parlementaires sur le Budget 2014.

 
Même s’il reconnaît que le «gouvernement a beaucoup de projets», Kee Cheong Li Kwong Wing a souligné que le Budget ne comportait aucune mesure visant à combattre le chômage, à réduire l’inflation ou encore à réduire l’écart des salaires entre les riches et les pauvres. Le député mauve a ainsi donné le coup d’envoi aux débats budgétaires mardi 12 novembre. 
 
«Ce document est comme un cocktail. J’ai l’impression qu’il contient les idées de tout le monde et les mesures sont incohérentes. Il n’y a pas eu de planification, ni de stratégie», a-t-il martelé, alors que les députés du gouvernement l’écoutaient d’une seule oreille.
 
Mais le député mauve a, lui, tenu à analyser ce budget secteur par secteur et a ajouté «qu’aucune mesure n’ait été prise pour encourager l’exportation et réduire la dépendance du pays l’importation». Kee Cheong Li Kwong Wing a, notamment, critiqué la mesure concernant les autobus semi-low floor. Il considère que cette initiative ne cadre pas avec le projet de métro léger.
 
Il a également fait ressortir ce qu’il considère comme un manquement dans le Budget. Selon le député mauve, les Petites et moyennes entreprises ont été mises à l’écart. Sans compter le fait, a-t-il ajouté, qu’il n’y a pas eu de mesures en faveur du concept Maurice île Durable.
 
La réplique est venue du côté de la députée Nita Deerpalsing. Cette dernière a rappelé que le gouvernement dépense beaucoup pour l’éducation, la santé et l’empowerment. «Il y a également une enveloppe de Rs 6 milliards pour les fonds de Maurice île Durable.» Elle a aussi salué son colistier Xavier-Luc Duval. «Il y a 17 000 familles qui deviendront propriétaires de leur maison après avoir déboursé Rs 2 000 uniquement.» 
 
Evoquant un «mythe» autour de la pauvreté, Nita Deerpalsing a souligné qu’«il y a une whispering campaign sur la pauvreté. Quand on est responsable, on ne fait pas ce genre de discours. On veut faire croire que seule la communauté créole est victime de la pauvreté. Il faut casser ce mythe», a déclaré la députée Nita Deerpalsing lors du débat budgétaire. Elle a ajouté qu’«on veut faire croire que le gouvernement fait de la discrimination contre une communauté. C’est faux. Il y a plus de pauvres dans d’autres communautés.» Et demande à tous sans exception de se rendre à l’Equal Opportunities Commission s’ils se sentent victimes de discrimination.
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires