Parlement : Le Premier ministre interrogé sur les qualifications et les salaires de ses conseillers

Avec le soutien de

Sept questions seront adressées au premier ministre lors de la séance parlementaire du mardi 17 août. Les députés s’intéressent aux conseillers nommés au Bureau du Premier ministre,&nbsp à la Commission de la Démocratisation de l’Economie et au&nbsp problème de drogue.

Le député de la circonscription No. 3 (Port-Louis-Est-Port-Louis-maritime),&nbsp Adil Ameer Meea s’intéresse à la Commission de la Démocratisation de l’Economie. Il veut connaître les salaires et autres allocations attribuées aux membres de la dite commission, ainsi que le nombre de personnes qui y sont employées. Navin Ramgoolam devra aussi indiquer si la Commission de la Démocratisation de l’Economie a soumis un rapport, à ce jour.

Eric Guimbeau, élu de la circonscription No 17(Curepipe-Midlands) demande au Premier ministre de remettre à la Chambre une liste de tous les conseillers attachés à son bureau. Le député de l’opposition demande au chef du gouvernement d’indiquer les qualifications de ces personnes, leurs rémunérations ainsi que le nombre de missions officielles qu’elles ont entreprises à l’étranger.&nbsp Le premier ministre devra aussi préciser la marque et le modèle des voitures mises à la disposition de ses conseillers.

Steeve Obeegadoo, pour sa part, interrogera le Premier ministre sur la toxicomanie.&nbsp Le député de Curepipe-Midlands demande à Navin Ramgoolam de préciser si son gouvernement envisage des mesures pour combattre le trafic de drogue. Maurice, dit le député, est classé par l’agence des&nbsp Nations Unies contre la drogue, parmi les pays les plus gros consommateurs de stupéfiants.

Les autres questions adressées au Premier ministre viennent des députés Baloomoody, Labelle et&nbsp François. Elles ont portent sur l’assassinat de Jean-Noël Prosper à la Tour Koenig, le dimanche 8 août, sur la qualité de la retransmission des émissions par la Mauritius Broadcasting Corporation, ainsi que sur les frais réclamés pour la célébration des mariages civils à domicile.&nbsp&nbsp



&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires