Parlement : le MSM revient à la charge sur les largesses d’Air Mauritius et sur la MBC

Avec le soutien de

Pravind Jugnauth veut connaître le nombre de billets gratuits offerts par le Paille-en-Queue depuis janvier 2011 alors que ses comptes sont dans le rouge. Mahen Jhugroo s’intéresse, lui, aux envoyés spéciaux de la télévision d’Etat à Madagascar relativement au scandale du bois de rose.

Le Mouvement socialiste militant (MSM) compte acculer le chef du gouvernement, Navin Ramgoolam, sur les largesses alléguées au sein de la compagnie d’aviation nationale et de la station de radiotélévision d’Etat lors de la prochaine séance parlementaire prévue le mardi 12 juin 2012.

Le leader du parti soleil, Pravind Jugnauth, veut avoir la liste des personnes qui ont bénéficié de billets gratuits d’Air Mauritius depuis janvier 2011 à ce jour. Ce, à un moment où les comptes du Paille-en-Queue sont dans le rouge et qu’il a dû abandonner certaines dessertes.

De son côté, Mahen Jhugroo espère avoir des détails sur les dépenses encourues par la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) pour déléguer une équipe à Madagascar relativement au scandale de bois de rose. Le député veut savoir combien de personnes ont été dépêchées sur place afin d’interroger l’ex-Premier ministre malgache Camille Vital.

Cette démarche paraît éminemment politique pour le MSM. La MBC voulait que l’ancien homme fort de la Grande île confirme les propos tenus par le No 3 du gouvernement, Xavier-Luc Duval, à l’effet qu’il avait refilé des tuyaux à ce dernier sur la cargaison de 174 tonnes de cette essence rare interceptée à Maurice en juin 2011.

Toujours en ce qu’il s’agit de la MBC, Mahen Jhugroo réclame des détails sur les conditions d’emploi d’une Marketing Officer. Il veut connaître ses qualifications, la date de son recrutement, le montant de son salaire et de ses allocations ainsi que le nombre de missions à l’étranger qu’elle a été appelée à mener. Sans compter les dépenses encourus pour ces voyages et le nombre de pays qu’elle a visité.

Navin Ramgoolam devra aussi apporter des précisions au député Mahen Seeruttun quant aux mesures que le gouvernement compte prendre envers les personnes qui font fi des règles de sécurité en s’aventurant hors de chez eux en pleine période cyclonique. Il souhaite savoir si l’Etat va légiférer contre ceux qui mettent leur vie ainsi que celle de leurs sauveteurs en danger durant ces moments-là.

Toujours à l’heure du Prime Minister’s Question Time (PMQT), Navin Ramgoolam devra répondre à Ashit Gungah sur les facilités mises à la disposition des personnes autrement capables au bureau de la Sécurité sociale à l’immeuble Renganaden Seeneevassen, à Port-Louis. Surtout pour ceux qui souhaitent obtenir une carte d’identité nationale auprès du service situé au 1er étage.

Ashit Gungah réclame aussi des détails sur le nombre de randonneurs égarés aux Gorges de la Rivière-Noire durant ces deux dernières années, les régions à risques ainsi que les mesures prises pour éviter ce genre de situations à l’avenir. De l’autre, il veut savoir qui est le propriétaire des locaux de la National Coast Guard de Poudre-d’Or et la location qui lui est payée mensuellement.

Mahen Seeruttun va également interroger le ministre de l’Agro-industrie sur les mesures annoncées dans le Budget 2012 quant au remboursement de la Taxe à Valeur Ajoutée (TVA) aux petits planteurs pour l’achat d’équipements agricoles. Il veut savoir quel mécanisme son ministère a mis en place, combien d’agriculteurs ont été remboursés et quel a été le montant payé jusqu’ici.

Dans un autre registre, Pravind Jugnauth recherchera auprès du ministre des Finances les chiffres quant au déficit commercial depuis 2011 ainsi que ceux de la balance des paiements. Pratibha Bholah, elle, espère obtenir du ministre du Travail Shakeel Mohamed le nombre et les raisons des transferts au sein du Central Electricity Board (CEB), de la Corporation Nationale de Transport (CNT) et de la Mauritius Shipping Corporation (MSC) depuis le début de l’année.

Les maraîchers et le tourisme sont les secteurs qui intéressent Maya Hanoomanjee. Elle veut savoir du ministre des Administration régionales, Hervé Aimée, quelles mesures il compte prendre pour soulager les maraîchers déplacés du marché de Surinam. L’ex-ministre de la Santé compte aussi demander à Michael Sik Yuen s’il est d’accord avec le concept de « all inclusive package » proposés dans les établissements hôteliers mauriciens.

Le secrétaire général du MSM, Nando Bodha, est, lui préoccupé par la sécurité aux abords de l’école primaire publique de Réunion, à Vacoas. Ainsi que les mesures prises à l’avenue Sivananda, entre Curepipe et Vacoas, pour éviter que des enfants soient victimes d’accidents de la circulation.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires