Parlement: le mot «communal» déclenche un incendie Ritoo-Bérenger

Avec le soutien de
Le mot communal a provoqué une vive dispute entr Paul Bérenger et Devanand Ritoo au Parlement hier, mardi 1er avril.

Le mot communal a provoqué une vive dispute entre Paul Bérenger et Devanand Ritoo au Parlement, le mardi 1er avril.

Une banale question de Franco Quirin sur les centres de jeunesse du ministère de la Jeunesse et des sports au Parlement, le mardi 1er avril, a failli tourner au vinaigre. Le leader de l’opposition s’en est pris directement au ministre Devanand Ritoo alors que ce dernier répondait à la question du député mauve. 

 
La réponse du ministre a irrité Paul Bérenger qui a lancé : «To fer vot kominal !». Le ministre a répliqué en lui retournant le compliment. Ce qui a mis le leader de l’opposition hors de lui. «Paul Bérenger Kominal ! To pou kone !», a tonné le leader des mauves.
 
Dans un tintamarre général, ce dernier et le ministre se sont mutuellement accusés d’être des «batchara». Sur le fond de la question, Devanand Ritoo a déclaré que c’est aux jeunes d’organiser des activités dans ces centres de jeunesse après 18 heures, et non à son ministère.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires