Parlement : Le ministre Sik Yuen interrogé sur la State Trading Corporation lors de la PNQ

Avec le soutien de

A peine s’est-il installé dans le fauteuil du ministre du ministre du Commerce, que Michael Sik Yuen est appelé à croiser le fer avec le leader de l’opposition lors de la Private Notice Question sur un dossier brûlant. Celui de la State Trading Corporation (STC).

La Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition sera axée ce mardi 14 juin sur les activités de la STC. Le prix des produits pétroliers, la contamination par altération ainsi que le rapport d’Insight Forensics Services Ltd sont, entre autres choses, à l’agenda de la PNQ cette semaine.

La première partie de la PNQ sera consacrée à la surcharge imposée sur le prix à la pompe des carburants sous l’item du hedging. Paul Bérenger demandera au ministre du Commerce et de la Protection des consommateurs, Michael Sik Yuen, si cette charge sera enlevée. Cette charge sert à rembourser les dettes de Rs 5 milliards accumulées par la STC suite à l’exercice de hedging effectué en 2008.

Le nouveau ministre du Commerce devra donner des indications sur les pertes encourues suite à la contamination par altération des produits pétroliers. Selon le rapport de la compagnie dirigé par Roshi Bhadain, Insight Forensics Services Ltd, la STC a perdu plus Rs 100 millions sous cet item.

Paul Bérenger souhaite également savoir si le ministère de tutelle a reçu un rapport sur la première traversée du tanker mauricien, le MT Red Eagle. Ce dernier a accosté, pour la première fois, la rade de Port-Louis dans la nuit du vendredi 27 mai avec 57 500 tonnes de produits pétroliers à son bord. Selon les premières informations fournies par la STC, cette première livraison du MT Red Eagle s’est déroulée sans anicroche.

Le leader de l’opposition interpellera ensuite le ministre Michael Sik Yuen sur le projet de construction d’une raffinerie à Maurice et l’accroissement de notre capacité de stockage, annoncée par son prédécesseur, Showkutally Soodhun.

Paul Bérenger sera également à savoir si des actions ont été prises sur la base du rapport de Roshi Bhadain et si le gouvernement s’était engagé dans la restructuration de la STC. Le rapport de Roshi Badhain avait, en effet, révélé de graves manquements dans le fonctionnement de la STC.

La résilience du ministre Michael Sik Yuen face aux questions de l’opposition sera plus tard mise à rude épreuve avec une deuxième question sur le dossier du « hedging » inscrite au nom du député Reza Uteem.

Le député Raffick Sorefan avait lui aussi prévu d’interroger le ministre du Commerce et de la Protection des consommateurs sur la contamination des produits pétroliers et plus particulièrement sur le contrat de la police d’assurance souscrit par la corporation d’Etat pour couvrir d’éventuelles pertes.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires