Parlement : Le budget n’aidera pas le pays à sortir de la crise, estime Paul Bérenger

Avec le soutien de

Le leader de l’opposition, Paul Bérenger, n’a pas été tendre envers le budget présenté par le ministre des Finances, Xavier Luc Duval. Lors du coup d’envoi des débats budgétaires, ce mardi 8 novembre, il a dressé un sombre tableau de la situation économique.

Paul Bérenger n’a pas fait de cadeau au budget de Xavier Luc Duval. Lors du coup d’envoi des débats budgétaires ce mardi 8 novembre, il a, à plusieurs reprises, indiqué que le ministre des Finances n’a pas su profiter de la grande marge de manœuvre dont il disposait pour redresser la situation économique.

« Le principal objectif de ce budget, comme l’avait annoncé le ministre des Finances, était de relancer l’économie, nous constatons toutefois que cela a été un échec », a-t-il souligné.

Selon Paul Bérenger, le Produit intérieur brut (PIB) qui est actuellement estimé à 4,2 %, devrait prochainement passer à 4 %. Il va même plus loin en laissant entendre que d’ici à l’année prochaine, ces chiffres pourraient descendre jusqu’à 3,8 %. Le leader de l’opposition en a profité pour lancer une pique au gouverneur de la Banque de Maurice, Rundheersing Bheenick, qui avait déclaré que le pourcentage de PIB devrait passer à 6 %.

Au chapitre de l’emploi, le leader de l’opposition a aussi présenté des chiffres peu flatteurs. Il a déclaré que le chômage ne cessera d’accroître, et que ce seront les jeunes de moins de 25 ans qui seront les plus touchés. « 35 % de nos chômeurs sont âgés de moins de 25 ans », a-t-il poursuivi. Paul Bérenger dit aussi s’attendre à un licenciement massif dans plusieurs secteurs de l’économie.

Le leader du MMM a aussi critiqué le ministre des Finances, qui, selon lui, n’a pas été en mesure de communiquer de chiffre sur le taux d’investissement à Maurice. Il a aussi déploré le fait que le ministre des Finances n’ait présenté aucun chiffre sur le current account budget. Selon Paul Bérenger, ce sont ces chiffres qui peuvent réellement donner une indication de la santé économique du pays.

La taxe sur les SMS n’a également pas échappé au leader de l’opposition qui estime que cette mesure est injuste envers les jeunes. « Cette taxe est totalement contradictoire par rapport à la vision de faire du TIC un pilier de l’économie », a-t-il soutenu.

Concernant les annonces formulées par le ministre des Finances pour relancer le secteur des Petites et Moyennes Entreprises, Paul Bérenger a avancé qu’il demeure sceptique. Même si le taux d’intérêts à l’emprunt pour les PME a été révisé de 14 % à 8,5 %, il continue encore à émettre des réserves, expliquant que ce taux d’intérêt reste toujours très fort pour les principaux acteurs de ce secteur. « Il faudra aussi suivre de près les actions des banques qui se sont engagées à offrir un tel taux d’intérêt, car les banques ne font pas des œuvres caritatives », a-t-il fait ressortir. « En ce qui concerne la Banque de Développement, j’estime que même s’il a été reconverti en banque pour les PME, le ministre des Finances aurait aussi dû présenter un support mechanism, comme cela a été le cas en Afrique du Sud », a-t-il poursuivi.

Paul Bérenger a aussi déploré le fait que Xavier Luc Duval n’ait pas prononcé le moindre mot sur les infrastructures, notamment sur le Harbour Bridge, le métro léger ou encore les projets Neo Town et Jin Fei.

En revanche, Paul Bérenger s’est montré moins critique sur l’augmentation du fonds d’aide aux malades devant aller se faire opérer à l’étranger qui passera de Rs 200 000 à Rs 500 000. « Je dois saluer cette mesure car ce fonds d’aide n’a pas été revu depuis 1999 », a-t-il déclaré.

Deuxième mesure saluée par Paul Bérenger : l’installation de câble optique sous-marin pour relier Maurice à Rodrigues. Toutefois concernant Rodrigues, le leader de l’opposition a dit trouver dommage que le ministre des Finances n’ait rien prévu pour résoudre le problème d’eau.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires