Parlement: la PNQ axée sur la réforme électorale

Avec le soutien de

La première séance parlementaire de l’année se tient aujourd’hui mardi 25 mars. Deux projets de loi sont à l’ordre du jour, l’un sur la recherche médicale, l’autre sur les droits d’auteurs.

Pour cette grande rentrée, la vedette sera sans conteste la réforme électorale. Notamment avec le Livre blanc présenté par le Premier ministre, hier, lundi 24 mars. D’ailleurs, le leader de l’opposition, Paul Bérenger, a axé sa Private Notice Question (PNQ) sur la réforme électorale. Il veut notamment savoir quand un projet de loi sur ce dossier sera présenté. L’opposition ne compte pas non plus faire l’impasse sur les «scandales» qui ont émaillé l’actualité ces derniers temps, notamment l’affaire D.Y Patil Medical College.

Le leader du MSM, Pravind Jugnauth, en profitera pour solliciter la ministre de la Sécurité sociale, Sheila Bappoo, sur l’allocation du bâtiment Altima à cette école de médecine. Satish Boolell interpellera, lui, le ministre de la Santé sur les protocoles concernant les spécialistes qui travaillent dans les hôpitaux.

De son côté, le député Raffick Sorefan interpellera le ministre Anil Bachoo sur la Ring Road. Il demandera si des sanctions ont été prises contre les entrepreneurs et les officiers de son ministère qui ont approuvé le paiement. Quant aux travaux du Bagatelle Dam, qui ont accusé du retard à cause de l’état du sol, Joe Lesjongard cherchera des précisions sur le consultant qui a préparé le plan et les honoraires payés.

Ce même député demandera au ministre concerné les dernières informations disponibles sur le projet CT Power. Toujours à ce sujet, Kee Cheong Li Kwong Wing s’intéresse aux actions du CEB dans cette société, le coût total du projet et la somme investie.

Le coût de déplacement du Premier ministre au World Economic Forum à Davos et celui de la visite de Ségolène Royal à Maurice, de la fête nationale tenue au stade Anjalay seront aussi abordés.

Le Mauritius Research Council (Amendment) Bill

La presentation duMauritius Research Council (Amendment) Bill est aussi à l’ordre du jour.  Ce projet de loi vise à renforcer le mandat du Conseil, assurer la coordination et la rationalisation plus efficace de la recherche, le développement, et l'innovation, au niveau national en ligne avec les besoins économiques, technologiques et sociaux de l'île Maurice. Il est aussi question de renforcer la participation du secteur privé dans la recherche et le développement, et innovation.

Ce texte de loi suscite d’ailleurs déjà la controverse parmi les ardents défenseurs des droits des animaux. Ces derniers ont soumis une pétition portant au moins 20 000 signatures pour faire pression contre l’adoption de ce projet de loi.

Le Copyright Bill

Autre projet de loi : le Copyright Bill, qui s’attaquera notamment au piratage via Internet. Le but : assurer la protection des artistes interprètes ou exécutants, et producteurs de phonogrammes et des organismes de radiodiffusion. Ce projet de loi examinera aussi le rôle et les fonctions de la Mauritius Society of Authors (MASA). 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires