Parlement : L’affaire Medpoint reste le sujet de prédilection de l’opposition

Avec le soutien de

Les éventuelles provisions budgétaires pour un hôpital gériatrique, les conditions de déboursement de la somme de Rs 144 millions, l’implication de Sunil Dowarkasing dans les procédures de rachat de la clinique MedPoint et l’équipement médical acheté à grands frais seront au menu des prochaines sessions de l’Assemblée nationale.

L’opposition ne lâche pas prise. Le rachat par l’Etat de la clinique MedPoint, au coût de Rs 144 millions, sera, une nouvelle fois, au centre des travaux parlementaires. Trois interpellations ont été inscrites à l’ordre du jour de ce mardi 5 avril, sur un sujet qui se révèle de plus en plus épineux pour la majorité gouvernementale. Kee Chong Li Kwong Wing et Veda Baloomoody cibleront la ministre de la Santé alors que Kavy Ramano a prévu d’interpeller le ministre des Finances.

Kee Chong Li Kwong Wing interrogera la ministre de la Santé, Maya Hanoomanjee, sur les conditions dans lesquelles le déboursement de cette importante somme a été effectué.

Il demandera à la ministre de préciser si des dotations avaient été prévues dans le Budget 2010 pour la construction ou l’achat d’un hôpital gériatrique. C’est la ministre, elle-même, qui l’avait affirmé, en tentant d’expliquer pourquoi le gouvernement avait bouclé cette transaction avec les proches du leader de son parti, Pravind Jugnauth, avant le 31 décembre 2010.

C’était lors de sa première conférence de presse sur cette affaire que l’opposition avait déjà qualifiée de «scandale du siècle», le 25 janvier dernier. «Toutes les dépenses budgétées pour l’année financière doivent être effectuées avant le 31 décembre. Dans le Budget 2011, il n’y avait aucune dotation pour ce projet. Il était donc impératif de boucler cette transaction avant le 31 décembre 2010», avait-elle affirmé.

Toutefois, elle avait oublié de mentionner qu’il n’y avait aucune dotation, non plus, pour ce projet dans les estimations de l’année 2010. Aucune mention d’un hôpital gériatrique sous l’intitulé «Acquisition of Non-Financial Assets» dans les estimations budgétaires de 2010 présentées en novembre 2009 par l’ancien ministre des Finances, Rama Sithanen.

Rs 315 534 000 étaient prévues pour la construction et la rénovation des « Non-Residential Buildings », dont 198 millions pour la construction du nouvel hôpital Dr A. G&nbsp Jeetoo, à Port Louis. Rs 100 millions avaient été budgétées pour l’achat d’équipement médical.

Par contre, la seule référence que nous avons pu retracée s’agissant d’un projet d’hôpital gériatrique spécifique, se trouve dans les estimations budgétaires de l’année 2011, contrairement à ce qu’affirme Maya Hanoomanjee. En l’occurrence, le chapitre « Aquisition of Medical Equipment » à hauteur de Rs 255 millions, prévoit une somme de Rs 50 millions pour « Equipment for geriatric hospital».

L’opposition est, quant à elle, d’avis que la transaction a été bouclée avant le 1er janvier 2011 afin d’éviter aux vendeurs de s’acquitter de la Capital Gain Tax. Une obligation qui aurait coûté une quinzaine de millions de roupies aux proches de la famille Jugnauth.

Ainsi, puisqu’aucune dotation n’avait été budgétée pour l’année 2010, la ministre sera invitée à indiquer sous quel item voté dans le Budget 2010 a été inclus la somme de Rs 144 millions payés aux ex-propriétaires de la clinique MedPoint. Le député Kee Chong Li Kwong Wing veut également savoir qui a donné les instructions pour que le paiement soit effectué.

Veda Baloomoody reviendra, lui aussi, sur l’affaire MedPoint. Il demandera à Maya Hanoomanjee de donner des détails sur d’éventuelles rencontres avec le Senior Advisor du ministre des Finances, l’ex-député Sunil Dowarkasing, pour discuter des projets du ministère de la Santé. Cette question est liée à cette fameuse lettre de la ministre de la Santé adressée au ministre des Finances sur un ton d’intimité pour réclamer des fonds pour le projet d’hôpital gériatrique.

Ce qui dérange dans cette correspondance, c’est qu’elle fait d’état d’un montant de Rs 150 millions alors que le comité d’évaluation devant se pencher sur les offres reçues n’avait pas encore soumis ses recommandations.

La lettre faisait suite à une réunion au ministère de la Santé et à laquelle avait participé le Senior Advisor de Pravind Jugnauth, Sunil Dowarkasing. La ministre Hanoomanjee sera invitée à rendre publics tous les documents relatifs à la réunion.

Finalement, c’est le député Kavy Ramano qui clôturera la série en demandant au ministre des Finances de soumettre la liste complète du matériel qui a été importé par la clinique MedPoint depuis sa mise en opération vers le milieu des années 90.

La réponse de Pravind Juganuth devrait apporter un peu de lumière sur le fameux matériel médical qui a coûté presque Rs 20 millions à l’Etat. Tout l’équipement de l’ancienne clinique appartenant principalement au beau-frère et à la sœur du Grand Argentier, a été racheté au coût de Rs 19 701 300 sans aucune garantie de son état.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires