Parlement : Kailash Purryag élu président de la République en l’absence du MSM et du MMM

Avec le soutien de

Kailash Purryag,&nbspjusqu’ici président de l’Assemblée nationale a été désigné pour être le cinquième président de la République. Une motion présentée ce vendredi 20 juillet au parlement a été approuvée à l’unanimité des 41 membres présents, mais en l’absence des élus du MMM et du MSM.&nbsp Le nouveau président prêtera serment ce samedi 21 juillet.

La séance spéciale de l’Assemblée nationale, tenue ce vendredi 20 juillet sous la présidence du Deputy Speaker, pour désigner le nouveau locataire de la State House n’a duré qu’une quinzaine de minutes. Comme précédemment annoncé par le leader de l’opposition, les députés de Mouvement militant mauricien (MMM) et du Mouvement socialiste militant (MSM) étaient absents de l’hémicycle. Paul Bérenger sera toutefois présent à la cérémonie de prestation de serment de Kailash Purryag demain.

Le président désigné a présenté sa démission comme Speaker dans l’après-midi, peu après la séance spéciale de l’Assemblée nationale. Les trois députés de l’opposition présents dans l’hémicycle ce vendredi, en l’occurrence Eric Guimbeau, Francisco François et Cehl Meeah, ont voté avec les 38 membres de la majorité en faveur de la motion du Premier ministre.

Retraçant brièvement la carrière de celui choisi pour occuper les fonctions de président de la République, le Premier ministre a souligné que Kailash Purryag, né d’une famille modeste, le 12 décembre 1947, a eu une brillante carrière comme légiste et homme politique. « From very humble beginnings, he is today called upon to become the Head of State of the Republic of Mauritius”, a fait ressortir Navin Ramgoolam.

Kailash Purryag a été eçu avoué en 1973. Il a été élu pour la première fois à l’Assemblée législative en décembre 1976 et a, par la suite, occupé plusieurs responsabilités ministérielles, notamment à la Sécurité sociale, à la Santé, au ministère du Plan et du développement économique et aux Affaires étrangères. Il a également été vice-Premier ministre avant d’être désigné Speaker de l’Assemblée nationale en juillet 2005. Fonction qu’il a exercé, selon le Premier ministre,&nbsp“in the greatest tradition of fairness and objectivity.”



&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires