Parlement : Jeux du hasard, corps para-étatiques et terres de l’Etat à l’ordre du jour

Avec le soutien de

Les députés de l’opposition reviendront sur les grands thèmes d’actualité lors de la séance parlementaire de ce mardi 31 mai. Le ministre des Finances sera comme d’habitude parmi les ministres les plus sollicités.

Pravind Jugnauth aura une nouvelle fois à faire face aux questions du député du Mouvement militant mauricien (MMM) Kee Chong Li Kwong Wing. Mardi prochain, ce dernier recherchera des informations sur l’argent recueilli par l’Etat sur l’organisation de jeux du hasard en termes de revenus directs, de taxes et de frais de permis. Les catégories concernées sont les paris sur les courses de chevaux et de matches de football, la loterie nationale, les casinos et les maisons de jeux. Il évoquera, dans la même foulée, l’efficacité de la traque contre les paris illégaux.

Il interrogera, ensuite, Pravind Jugnauth sur la situation financière de la compagnie gérant le Waterpark. Le ministre des Finances devra dévoiler les pertes accumulées depuis 2009.

Le ministre des Finances sera également sollicité par son colistier, Suren Dayal. Le Chief whip l’interrogera sur l’augmentation des taxes et des droits d’assises sur l’alcool. Pravind Jugnauth devra révéler le volume de boissons alcoolisées vendu depuis l’entrée en vigueur des nouvelles mesures fiscales et établir une comparaison avec les statistiques de 2010.

Le député Adil Ameer Meea s’intéressera, lui, aux procédures qui sont en vigueur pour l’allocation à bail des terres de l’Etat. Il veut savoir si le gouvernement a l’intention de revoir ces procédures en considérant la possibilité de passer par des exercices ouverts d’appels d’offres.

Le sit-in entamé par les étudiants du Lycée polytechnique de Flacq en fin de semaine dernière sera abordé au Parlement. Steve Obeegadoo interrogera, en effet, le ministre de l’Education, Vasant Bunwaree, sur les raisons de ce mouvement de grève.

Joe Lesjongard reviendra, quant à lui, sur l’argent déboursé pour deux projets de tout-à-l’égout, en l’occurrence ceux de Baie-du-Tombeau et des Plaines-Wilhems. Ce qui intéresse le député de l’opposition, c’est la différence entre le montant initial du contrat et ce que coûteront ces deux projets à terme. Il souhaite connaître les raisons qui ont occasionné des coûts additionnels sur ces deux projets d’envergure.

Ce sera ensuite au ministre des Infrastructures publiques et du Transport de s’expliquer sur la situation financière de la Corporation nationale de transport (CNT). Le député Alan Ganoo cherchera du ministre Anil Bachoo des détails sur les recommandations d’un comité technique mis en place pour étudier le plan de restructuration. Le plan de restructuration avait été commandité par la direction à une firme de conseil en entreprise.

Alan Ganoo souhaite savoir si le comité en question s’est prononcé en faveur de la privatisation de la CNT. Il voudra aussi savoir ce qu’il adviendra du bâtiment construit par la corporation à Ebène.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires