Parlement : Cehl Meeah s’intéresse aux dessous du rachat de la clinique MedPoint

Avec le soutien de

Cehl Meeah interrogera Maya Hanoomanjee et Pravind Jugnauth sur le rachat de la clinique Medpoint par l’Etat. Il adressera également une question au Premier ministre sur l’incendie de deux véhicules au domicile d’Harish Boodhoo.

Le leader du Front solidarité mauricien (FSM) a soumis deux interpellations sur le rachat par l’Etat de la clinique Medpoint au coût de Rs 144 millions pour la séance parlementaire de ce mardi 22 mars.

La première question sera adressée à la ministre de la Santé, Maya Hanoomanjee. Le député de la circonscription No 3 (Port-Louis Maritime/Port-Louis Est) veut savoir quand la décision a été prise pour l’acquisition de la clinique, dont les principaux propriétaires étaient la sœur et le beau-frère du ministre des Finances et leader du Mouvement socialiste militant (MSM).

La ministre Hanoomanjee devra donner des indications quant aux différents exercices d’évaluation commandités par ce ministère dans le cadre de ce rachat ainsi que les noms des évaluateurs. Cehl Meeah souhaite aussi connaître la date à laquelle le paiement pour cette transaction a été effectué.

Le quatrième volet de sa question sera axé sur les équipements médicaux qui ont été rachetés en même temps que le bâtiment qui abritait jusqu’ici la clinique MedPoint.

Ce sera ensuite au ministre des Finances, Pravind Jugnauth, de répondre aux interrogations de Cehl Meeah. Le leader du MSM devra indiquer si son ministère a été impliqué dans cette transaction que le leader de l’opposition qualifie de «scandale du siècle».

A l’heure du Prime Minister’s Question Time, le leader du FSM interrogera le chef du gouvernement, Navin Ramgoolam, sur les retombés de l’enquête sur l’incendie qui a détruit deux véhicules au domicile d’Harish Boodhoo, à Belle-Terre, aux petites heures du matin, le 1er mars dernier.

Les deux véhicules, une voiture de maitre et un 4 X 2, se trouvaient dans un hangar à côté de la maison d’Harish Boodhoo. La voiture appartenait à ce dernier alors que le véhicule utilitaire était la propriété de son neveu.

La police a effectivement initié une enquête suite à cet incendie qui est depuis traité comme un acte criminel, la police scientifique ayant relevé des traces d’un accélérant sous les roues arrières du 4 X 2.

A noter que les députés du Mouvement militant mauricien n’ont soumis aucune question parlementaire concernant l’affaire MedPoint. La raison en est que le leader de ce parti, Paul Bérenger, a déjà averti ses lieutenants qu’il se réservait le privilège de ce dossier qui sera le thème de sa Private Notice Question de ce mardi 22 mars.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires