Parlement : altercations MSM-PTr lors des débats sur l’emploi des personnes handicapées

Avec le soutien de

Les débats sur le projet de loi visant à faciliter l’emploi des personnes handicapées ont donné lieu à de vifs échanges entre les membres du gouvernement et la députée de l’opposition, Leela Devi Dookun.

Accrochages entre les membres du gouvernement et la députée du Mouvement Socialiste Militant (MSM), Leela Devi Dookun lors des débats sur le Training and Employment of Disabled Persons Amendment Bill présenté par la ministre de la Sécurité sociale, Sheila Bappoo le mardi 4 juillet. Ce projet de loi vise à encourager les personnes souffrant d’un handicap physique ou mental à trouver de l’emploi. La ministre n’a, semble-t-il, pas convaincu l’élue de la circonscription No 8 (Moka/Quartier-Militaire),

En effet lors de son intervention, Leela Devi Dookun a émis des réserves concernant l’amende qui pourrait être infligée à un employeur qui ne respecte pas la loi. La sanction est passée de Rs 4000 à Rs 75 000 pour tous les employeurs contrevenants. « A travers cette augmentation, nous constatons que les intentions du gouvernement ne sont pas de défendre les intérêts des autrement capables », a-t-elle dit.

Leela Devi Dookun a aussi critiqué le délai qu’accorde le gouvernement aux employeurs pour s’adapter aux nouveaux règlements. Selon la députée, les employeurs ont eu assez de temps pour se soumettre à ces exigences. « Cela fait des années que nous parlons des droits des personnes autrement capables, il ne faut plus perdre de temps », a-t-elle insisté.

Cette dernière a également regretté le manque d’intérêt du gouvernement à sensibiliser la population sur les droits humains des personnes soufrant d’un handicap.

L’intervention de Leela Devi Dookun n’a pas manqué de faire sourciller les membres du gouvernement. Le ministre du Travail, Shakeel Mohamed a, lors de son intervention, critiqué l’attitude de l’ancienne ministre de la Sécurité Sociale, qui selon lui est typique du Mouvement Socialiste Militant (MSM). « Vous vous opposez tout le temps mais ne proposez jamais », a-t-il lancé. Le ministre du Travail a ainsi fait une virulente sortie contre la députée qui selon lui n’a rien proposé dans l’intérêt des autrement capables au temps où elle s’occupait du portefeuille de la Sécurité sociale, de 2010 à 2011.

Le ministre des Finances, Xavier Luc Duval a cependant lui préféré calmer le jeu. Il soutient que c’est un dossier très compliqué et fait appel à davantage de collaboration entre l’opposition et le gouvernement sur de tels sujets d’intérêts nationaux. « Mettons la politique de côté et œuvrons dans l’unité », a-t-il suggéré.

&nbsp

&nbsp


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires